Brève

Le Prince Albert II, sur les traces de ses ancêtres en Italie

italie-monaco-pouilles-prince-albert-ii
Axel Bastello / Palais Princier

Le Prince Albert II poursuit son périple sur les territoires liés historiquement à sa famille, et se rend dans deux villes du sud de l'Italie les 3 et 4 octobre.

Pendant 48 heures, le Prince va s'imprégner de l'histoire de ses ancêtres. Il se rend aujourd'hui et demain à Ripacandida et Monteverde, deux villes appartenant au réseau des Sites historiques Grimaldi de Monaco.

Pour la petite histoire, alors que les Grimaldi de Monaco s’étaient placés sous la protection de l’Espagne des Habsbourg, en 1532, et pour consolider l’alliance, l’empereur Charles Quint - qui dominait aussi le sud de la péninsule italienne comme roi de Naples - octroyait aux seigneurs de Monaco un certain nombre de fiefs.

LIRE AUSSI : Le Prince Albert II, en visite dans les Pouilles en Italie

Lundi à Ripacandida

A son arrivée à Ripacandida, le Prince sera accueilli par le maire, Giuseppe Sarcuno. Il dévoilera le panneau signalétique d’appartenance au réseau des « Sites historiques Grimaldi de Monaco » avant de baptiser, sur la place du Peuple, le Belvédère des Princes de Monaco.

Il se rendra ensuite au Palazzo Lioy, une bâtisse ayant appartenu à une famille noble qui était au service des seigneurs de Monaco. Sur place, le Souverain pourra pour admirer un diplôme du XVIe siècle sur lequel sont enluminées les armoiries des Grimaldi. La visite se terminera au sanctuaire San Donato, ancien couvent franciscain du XVe siècle, classé monument national.

Mardi à Monteverde

Demain, le Prince sera attendu à Monteverde dans la province d’Avellino en Campanie, où il dévoilera là aussi, et en compagnie du maire Antonio Vella, le panneau signalétique d’appartenance au réseau des « Sites historiques Grimaldi de Monaco ».

Le Souverain ira juste après au Castello Baronale, château édifié au IXe siècle par les Lombards, et qui fut le siège du fief princier. À l’intérieur de l’édifice, le Prince pourra admirer une fresque représentant le blason de ses ancêtres. Après cela, la délégation monégasque visitera le musée M.I.GRA consacré à l’histoire de l’agriculture et en particulier du blé, principale ressource de la région.