Brève

« Non au harcèlement » : une journée nationale pour lutter contre le harcèlement scolaire

journee-nationale-lutte-contre-harcelement-scolaire
Direction de la Communication / Stéphane Danna

Depuis la loi de 2021, le Gouvernement a fait de la lutte contre le harcèlement scolaire l’une de ses priorités.

Sensibiliser au harcèlement scolaire. Voilà l’objectif de la journée « Non au harcèlement » qui s’est déroulée jeudi 10 novembre. Les élèves de tous les établissements scolaires en Principauté ont participé à des ateliers pour favoriser l’expression des ressentis des étudiants et développer leur empathie.

De façon ludique, en créant des affiches, en faisant des jeux de rôles ou des concours de dessin, les établissements scolaires ont mis l’accent sur les microviolences, qu’il ne faut pas sous-estimer. 

non-au-harcèlement-journee-nationale
© Direction de la Communication / Stéphane Danna

La journée était aussi l’occasion de rappeler qu’une loi contre le harcèlement scolaire existe depuis le 3 décembre 2021. Celle-ci permet à chaque élève d’évoluer dans un environnement scolaire sûr et propose des sanctions bien précises pour les harceleurs. Depuis cette loi, un référent chargé de la prévention et de la lutte contre le harcèlement et la violence a été nommé dans chaque établissement de la Principauté. Chacun peut ainsi signaler au référent s’il est harcelé ou s’il a connaissance d’une personne qui se fait harceler.

LIRE AUSSI : Comment les écoles monégasques luttent-elles contre le harcèlement scolaire ?

En parallèle, tout le personnel enseignant de Monaco a suivi une formation pour mieux connaître cette loi et apprendre la méthode de la préoccupation partagée afin d’initier le dialogue, de désamorcer et de traiter des situations de violence et d’intimidation.