Publicité »
Vidéo

Zoom sur la garderie Sanmori : le bien-être de l’enfant avant tout

creche garderie rosine sanmori
© Paul Charoy / Monaco Tribune

L’établissement, géré par la Croix-Rouge Monégasque, propose une approche novatrice, qui favorise les apprentissages.

9h30, à la garderie Rosine Sanmori. Lorsque nous passons les portes de cet établissement géré par la Croix-Rouge Monégasque, nous découvrons une ambiance aussi chaleureuse qu’étrangement calme et sereine. Pourtant, le lieu accueille chaque jour une cinquantaine d’enfants, âgés de deux à cinq ans. Mais nous sommes bien loin du traditionnel brouhaha des établissements préscolaires.

Publicité

Le secret ? Une équipe dévouée et complète, qui s’occupe des enfants en tout petits groupes. Dans l’espace garderie, les enfants sont encadrés par les éducateurs de jeunes enfants et les auxiliaires de puériculture, et c’est avec beaucoup de concentration qu’ils s’attèlent à leur activité du jour, sous l’œil bienveillant du personnel éducatif.

« Nous nous rapprochons de tout ce qui est novateur, nous nous remettons toujours en question. Nous gardons ce qui fonctionne et modifions ce qui ne fonctionne pas. Nos équipes sont en formation continue et sont toujours force de proposition pour mettre en place de nouvelles méthodes », nous explique Cécile Laval, responsable pédagogique de la garderie, alors que nous naviguons de classe en classe.

Publicité »
creche garderie monaco
© Paul Charoy / Monaco Tribune

Des activités hors du commun

Des méthodes basées sur l’écoute de l’enfant, et non sur la contrainte, en favorisant les rituels scolaires, les jeux et les ateliers en petit effectif.

Mais au-delà de l’aspect purement ludique et pédagogique, c’est un véritable esprit familial qui gouverne ce lieu, où tous les parents se connaissent. Car l’établissement abrite également une crèche, qui accueille les enfants dès l’âge de deux mois. « Quand les enfants arrivent pour la première fois, ils sont encore bébés, dans les bras de maman… Et quand ils nous quittent, ils ont cinq ans. Nous les voyons grandir, évoluer… Tout le monde pleure à chaque fin d’année », témoigne l’équipe d’une seule voix.

creche garderie equipe
De gauche à droite : Cécile Laval, responsable pédagogique de la garderie, Camille Narmino-Blasco, responsable de la crèche-garderie au sein du Conseil d’Administration de la Croix-Rouge, Christelle Segers, responsable pédagogique de la crèche, Malika Pesquerel, Directrice de l’établissement, Jessica Sens-Olive, éducatrice de jeunes enfants, Mathilde Benhenda, infirmière et Julien Infantini, éducateur de jeunes enfants – © Paul Charoy / Monaco Tribune

Dernier ingrédient qui fait de Rosine Sanmori un lieu unique : des activités qui sortent du cadre scolaire, grâce à des intervenants hebdomadaires. Les enfants bénéficient ainsi de cours de langues étrangères (anglais, italien et espagnol), de sessions de yoga pour développer leur motricité, de temps lecture, d’ateliers snoezelen [stimulation multisensorielle pour éveiller la sensorialité dans une ambiance sécurisante, ndlr] et même d’éveil musical.

Publicité »

Nous assistons d’ailleurs à la séance proposée par Philippe. Un grand sourire aux lèvres, il présente aux quatre petits sagement assis devant lui les instruments de musique à cordes frottées. Tour à tour, des notes de violon, d’alto, de violoncelle et de contrebasse résonnent dans la pièce, et les enfants écoutent attentivement.

Ne ratez pas notre reportage sur le sujet, disponible sur notre chaîne Youtube Monaco Tribune. Abonnez-vous pour ne rien rater de nos futurs reportages !

Accompagner l’enfant à son rythme

Si une telle concentration est possible, cela est dû non seulement aux petits effectifs, mais aussi au soin tout particulier accordé au rythme biologique de chacun. Après le repas, élaboré à partir de produits frais, locaux et de saison, et échelonné pour rester en petits groupes, vient le moment de la sieste. Mais hors de question d’obliger un enfant qui ne veut pas dormir à fixer le plafond depuis son lit, ou à tirer du sommeil celui qui a encore besoin de se reposer. Tout se fait en douceur, dans le respect du rythme de chacun.

De même, cette formule « sur mesure » s’applique aux apprentissages. A Rosine Sanmori, les enfants ont le temps d’apprendre et peuvent toujours aller plus loin. « Nous cherchons à faire évoluer l’enfant, à lui donner envie d’apprendre. Et, surtout, nous voulons éviter qu’il s’ennuie », nous indique Cécile Laval.

Tout ce dispositif n’aurait cependant pas pu voir le jour sans le soutien indéfectible de la Croix-Rouge Monégasque, et ce à tous les niveaux. Les services financier et ressources humaines, santé-prévention, secourisme et communication de l’association travaillent de concert pour aider la crèche-garderie à fonctionner dans les meilleures conditions.

A titre d’exemple, les parents peuvent bénéficier de formations de secourisme, pour savoir comment agir si un enfant se blesse, se brûle ou s’étouffe. De leur côté, dans une salle offrant une très belle vue sur le port de Fontvieille, tous les enfants possèdent leur propre kit d’hygiène, pour apprendre à se brosser les dents et à se laver les mains correctement.

creche garderie cantine
© Paul Charoy / Monaco Tribune

Bienveillance et organisation sont donc les maîtres-mots de Rosine Sanmori, qui voit chaque année d’anciens petits inscrits – devenus grands – revenir pour saluer les équipes. A l’instar de Maya, huit ans, qui vient lire des livres aux nouveaux élèves pour les instants « Maya lecture ». La boucle est bouclée.