Publicité »
Publicité »
Récit

Il fait le plein d’essence à Monaco et repart sans payer : un mois de prison avec sursis 

essence
L’audience avait lieu mardi 26 mars dernier - © Pixabay

La justification du mis en cause est surprenante. 

Publicité

Bien qu’absent à la barre du tribunal correctionnel de Monaco le jour du procès, le prévenu, un trentenaire de nationalité arménienne, a fait sourire à plusieurs reprises les magistrats. À la lecture du déroulé des faits survenus en décembre 2023, le président Florestan Bellinzona indique : « monsieur s’est présenté à la station essence du boulevard Charles III près du rond-point situé à proximité de la frontière avec Cap-d’Ail. Il s’est servi, puis est entré et ressorti aussitôt de la boutique où s’effectue le règlement. »

140 euros à régler

Rapidement interpellée par les agents de la Sûreté Publique, la personne avance une explication plutôt déconcertante. Ce dernier déclare en effet qu’il souffre d’une infection urinaire et qu’il devait se soulager immédiatement. Toujours selon ses dires, retranscrits dans un procès-verbal de police, il assure qu’il comptait payer la somme due, soit 140 euros, à quelques euros près.

Les fonctionnaires vont ainsi accompagner le touriste à la station. Il présentera dans un premier temps une carte via laquelle le paiement échouera, avant de protester la somme affichée, jugée « beaucoup trop chère » à son goût. Il propose alors, non sans toupet, de restituer l’essence ! Pour cet homme encore inconnu de la justice en France et à Monaco, le tribunal s’accordera aux réquisitions du procureur Julien Pronier, et prononcera une peine d’un mois de prison avec sursis.