Fondée dès les premiers siècles du christianisme sur la tombe de la martyre Patronne de la Principauté, la chapelle de Sainte Dévote appartient depuis le XIème siècle jusqu’en 1793 à l’abbaye de Saint Pons près de Nice.

Restaurée et agrandie par le Prince Charles III, l’église a été inaugurée une nouvelle fois le 26 janvier 1871. Puis elle est devenue église paroissiale le 15 mars 1887. Son territoire correspond au quartier de La Condamine, du Port Hercule au boulevard Rainier III.

Sainte Dévote est Patronne de la Famille Princière, de la Principauté et de l’Archidiocèse de Monaco. Martyre en Corse à Mariana (sur l’actuelle commune de Lucciana), sous le règne de l’Empereur romain Dioclétien en 304. Son corps a été transporté jusqu’au vallon des Gaumates, où il a été inhumé. Avec le culte des martyrs, la dévotion de Sainte Dévote s’est transmise de génération en génération. La Légende, les diverses formes artistiques et folkloriques se sont emparées de l’attachement des Corses et des Monégasques pour leur Sainte Patronne. Cette dernière est fêtée le 27 janvier en la Cathédrale de Monaco. Les reliques de Sainte Dévote sont amenées en procession et les évêques bénissent le Palais Princier, la ville de Monaco et la mer.

Le 26 janvier au matin, une messe en langue monégasque est célébrée, suivie de la bénédiction des personnes mortes en mer. Le soir de ce même jour, un temps de prière (Salut du Très Saint Sacrement) réunit l’Archevêque et le clergé, le Prince, sa Famille et les autorités de la Principauté, ainsi que de nombreux fidèles. Une barque est ensuite brûlée sur la place provoquant un feu de joie pour tous. Enfin, un feu d’artifice s’offre aux petits et grands sur le Port.