Église paroissiale érigée en plein centre de la principauté, l’Église Saint-Charles a été construite par le Prince Charles III à la fin du XIXe siècle à la place de l’ancienne chapelle Saint-Laurent.

Construite sous la forme de croix latine, elle est une reconstitution du style de la Renaissance française. La première pierre a été posée le 9 novembre 1879 par Mgr Charles Theuret. Puis en 1880, les travaux ont été entrepris sous la direction de Charles Lernormand, l’architecte à qui l’on doit également la cathédrale Notre-Dame-Immaculée de Monaco et la basilique Notre-Dame de Nice. L’inauguration a lieu le 26 mars 1883.

Quelques années plus tard, le 17 mars 1887 plus particulièrement, l’église a été érigée en paroisse. Mais ce n’est que le 9 novembre 1912 qu’elle a été consacrée par Mgr Arnal du Curel.

Sa façade est surmontée d’un clocher avec campanile s’élevant à trente mètres de hauteur. Les deux statues du porche d’entrée, sculptées par Cordier, représentent saint Charles Borromée et saint Laurent. L’autre particularité ? La lumière entre par dix-neuf vitraux dont chacun est une œuvre d’art.