D’abord construite comme église jésuite au début du XXe siècle, l’Église du Sacré-Cœur de Monaco est devenue paroissiale en 1965. Édifice religieux catholique, l’église fait partie de la paroisse Sacré-Cœur Saint-Martin.

Implantée dans le quartier « Les Moneghetti », l’église a été consacrée en 2015. C’est-à-dire que cet édifice religieux et depuis un lieu dédié au culte catholique. Jusque là, l’église du Sacré-Cœur avait été bénie en 1929, mais n’avait jamais été consacrée. La crise financière de 1929 et la Seconde Guerre mondiale avait occupé les esprits des pieux. Quatre-vingt-six ans plus tard, l’édifice a été officiellement proclamé catholique après des travaux de rénovation lancé en 2013 et qui ont duré dix-huit mois. Une cure de jouvence rendue possible grâce a une subvention gouvernementale et à l’aide de nombreux fidèles.

Niveau architecture, l’église est construite autour d’une nef unique de 20 mètres par 10 mètres. Les peintures de la voûte couvrent une surface de près de 500 m2. Restaurées en 2013 par Pauline Lascourrèges, elles ont été peintes par le peintre italien Franzoni en 1930. On y trouve les quatre tableaux représentant : l’« Ecce homo » de Pilate présentant à la foule Jésus battu et couronné d’épines, la parole de Jésus « Laissez venir à moi les petits enfants », la multiplication des pains, et la pècheresse pardonnée.

De plus, le nouvel orgue installé en 2016 provient de la manufacture Brondino Vegezzi-Bossi de Centallo (Coni). Il est béni par l’archevêque de Monaco, Mgr Bernard Barsi. Avec 3 claviers et 30 jeux, son esthétique est romantico-symphonique. Toutefois, il permet de jouer de la musique classique ou contemporaine grâce à l’étendue des claviers.