Jardin Exotique

Ouvert au public en 1933, ce jardin rassemble en plein air, dans un cadre prestigieux, une grande variété de plantes dites « succulentes » aux formes extravagantes.

Construit Ă  flanc de falaise, il offre une vue imprenable Ă  couper le souffle sur la PrincipautĂ© de Monaco. Son nom est dĂ» aux vĂ©gĂ©taux acclimatĂ©s qui sont originaires de plusieurs zones sĂšches lointaines : sud-ouest des Etats-Unis, Mexique, AmĂ©rique centrale et du sud pour les cactĂ©es et les agaves, Afrique du Sud, orientale et pĂ©ninsule arabique. De plus, les plantes produisent rĂ©guliĂšrement des fleurs afin de se reproduire. Ces floraisons s’Ă©chelonnent toute l’annĂ©e en fonction du lieu d’origine de chaque espĂšce : hiver pour les Aloe et les Crassula africains, printemps et Ă©tĂ© pour la plupart des cactĂ©es. À l’inverse d’une idĂ©e largement rĂ©pandue, seule une petite partie des cactus fleurit de nuit. Et nombreux sont ceux qui produisent de grandes fleurs colorĂ©es et diurnes.

L’autre particularitĂ© du jardin ? Il se trouve Ă  la base de la falaise, Ă  100 m d’altitude, une cavitĂ© souterraine amĂ©nagĂ©e pour les visites. La roche calcaire, creusĂ©e par l’eau chargĂ©e de gaz carbonique, est parsemĂ©e de cavernes ornĂ©es de concrĂ©tions aux noms Ă©vocateurs : stalactites, stalagmites, draperies, colonnes, spaghetti. La prĂ©sence d’hommes prĂ©historiques aux abords de cette grotte est attestĂ©e par les restes d’ossements des animaux qui constituaient leur nourriture. Ces vestiges tĂ©moignent Ă©galement des variations climatiques qui se sont produites depuis 250 000 ans. De plus, la visite de la grotte est comprise dans le billet d’entrĂ©e au Jardin Exotique et qu’elle est guidĂ©e par des spĂ©cialistes.

Néanmoins, les habitués, touristes et Monégasques devront faire preuve de patience puisque des travaux de réhabilitation des rochers ont pris du retard. Les retrouvailles devraient se faire en été 2022.