Le Musée d’Anthropologie préhistorique a été fondé par le Prince Albert Ier en 1902 afin de conserver les vestiges d’humanités primitives exhumés du sol de la Principauté et des régions avoisinantes.

Établi dans l’enceinte du Jardin Exotique par le Prince Rainier III en 1959, ce bâtiment est l’œuvre de l’architecte monégasque Louis Rué. Les collections exposées permettent de retracer, au rythme des périodes glaciaires et interglaciaires, les étapes majeures de l’évolution de l’humanité. Elles nous enseignent qu’il y a plus d’un million d’années, la Côte d’Azur était déjà, pour nos lointains ancêtres, un site d’habitat privilégié.

Institut de Recherche, le Musée pratique des fouilles sur le terrain, réalise des études en laboratoire et publie un bulletin scientifique annuel. Son équipe est rattachée au Gouvernement Princier de la Principauté et entourée d’un Comité scientifique international. Érigé en plein cœur du Jardin exotique de Monaco, à côté de la grotte de l’Observatoire et du nouveau Musée National Villa Paloma, le Musée d’anthropologie préhistorique de Monaco est la plus ancienne institution scientifique monégasque. Une institution fondée par le Prince Albert Ier de Monaco en 1902 et qui compte parmi ses collections un squelette de mammouth sibérien.