Le Musée accueille les Collections philatélique et numismatique du Prince de Monaco. La Collection numismatique est centrée sur les monnaies des Princes Souverains de Monaco et les trouvailles monétaires faites sur le territoire de la Principauté au XIXe siècle.

Une salle spéciale, dite des timbres rares, accueille les raretés philatéliques ou numismatiques lors des expositions internationales de prestiges auxquelles le Musée participe. D’ailleurs, tous les deux ans, l’établissement reçoit la manifestation mondiale « Monacophil » qui rassemble les philatélistes (personne qui collectionne les timbres-poste)du monde entier. Depuis 2008, le musée est le cadre, tous les quatre ou trois ans, d’une exposition numismatique internationale de prestige. Parmi les participants, on compte : la Bibliothèque nationale de France (Paris), le Musée d’Art et d’Histoire de Vienne (Autriche), la Monnaie de Paris, les Musées de Marseille et de Lyon, les Archives du Palais princier…

L’une des spécificités du musée est qu’il n’expose pas que des timbres et des monnaies, mais aussi des machines et des outils de fabrication. De quoi permettre aux visiteurs de comprendre le processus de fabrication au XIXe siècle. D’ailleurs, les premiers timbres monégasques remontent à 1885 par le Prince Charles III. Les premières monnaies monégasques quant à elles, ont été créées en janvier 1640 par le Prince Honoré II. Puis, en octobre 1643, Louis XIV accorda à Honoré II, le bénéfice de la libre circulation en France de ses monnaies d’or et d’argent, sous réserve, qu’elles soient alignées sur les monnaies françaises correspondantes. Cette règle a été reprise en 1865 pour toutes les monnaies monégasques jusqu’à la création de l’Euro le 1er janvier 2001.

Le Musée des Timbres et des Monnaies est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h (18 h en juillet et août). On peut s’y procurer les produits philatéliques et monétaires disponibles réalisés par la Principauté.