fbpx

Monaco, ville sportive par excellence

AS Monaco

Ancré dans la culture monégasque depuis toujours, le sport occupe une place importante dans le paysage de la principauté. Célèbre pour son mythique Grand Prix de Formule 1, Monaco est une terre de sport, où se succèdent les plus grands évènements sportifs de la planète. Présentation.

 

Grand Prix de Monaco (Formule 1)

Le légendaire tracé urbain de Monaco, ses virages sinueux, ses courbes escarpées, dessinés dans les artères de la principauté. Considéré comme le plus mythique des Grand Prix de Formule 1, le GP de Monaco est une référence absolue et l’une des plus prestigieuses courses automobiles. Depuis 1929, au printemps, au moment où le soleil commence à caresser le mercure sur la Côte d’Azur, le Grand Prix de Monaco est organisé chaque année, sans exception, dans les rues de Monaco. Conçu en 1929 par Anthony Noghès, fils du président de l’Automobile Club de Monaco, le Grand Prix de Monaco est l’un des plus vieux Grand Prix de Formule 1.

La stat’ : Avec six victoires en dix participations, dont cinq consécutives, Ayrton Senna détient le record de victoires sur le Grand Prix de Monaco.

 

Rallye Monte-Carlo (WRC)

Depuis 1911, l’arrière-pays monégasque est rythmé par le ronronnement incessant et le bruit étourdissant des bolides du célèbre Rallye Monte-Carlo. Organisée par l’Automobile Club de Monaco, l’épreuve se déroule systématiquement en janvier, une période où les routes sont souvent parsemées d’un doux manteau blanc. Rendu mythique par les bagarres qui se sont succédées au volant des légendaires Alpine A110, Porsche 911, Lancia Aurélia GT, Renault 5 Turbo, Mini Cooper S, Subaru Impreza, Citroën Xsara ou Volkswagen Polo R, le Monte-Carlo est l’un des rallyes les plus exigeants du monde.

La stat’ : Avec sept victoires sur le Monte-Carlo, Sébastien Loeb est le pilote le plus titré sur l’épreuve monégasque. Avec six victoires en WRC, Sébastien Ogier pourrait rejoindre son compatriote dès cette année s’il venait à remporter le rallye la semaine prochaine (en réalité, Ogier compte sept victoires sur le Monte-Carlo, mais en 2009, le rallye n’était plus inscrit au calendrier du WRC).

 

Rolex Monte-Carlo Masters (Tennis)

De là-haut, la vue est splendide. Le paysage, avec la mer en toile de fond, est à couper le souffle. Fondé en 1897 et organisé depuis 1928 sur les courts en terre-battue du Monte-Carlo Country Club de Roquebrune-Cap-Martin, en France, le Rolex Monte-Carlo Masters est l’un des plus vieux tournois de tennis au monde et assurément l’un des plus mythiques, juste derrière les quatre tournois du Grand-Chelem. Fréquenté par les plus grands joueurs de tennis de l’histoire, le tournoi est prisé et fréquenté par de nombreuses personnalités tout au long de la semaine de compétition.

La stat’ : Avec onze titres, dont huit consécutifs, Rafael Nadal est le maître incontesté des lieux.

 

AS Monaco (Football)

Huit titres de champion de France, cinq Coupes de France, une Coupe de la Ligue et une finale de Ligue des champions. En France et à l’échelle du football mondial, l’AS Monaco est une place forte, un club qui compte, réputé notamment pour la qualité de son centre de formation. Lilian Thuram, Emmanuel Petit, David Trezeguet, Thierry Henry et plus récemment Kylian Mbappé ont tous été formés sur les bords de la Méditerranée. Présidé par le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev depuis le 23 décembre 2011, l’ASM a été sacré champion de France en 2017. 

La stat’ : Avec huit titres de champion de France, l’AS Monaco est le troisième club le plus titré de l’histoire du championnat de France, à égalité avec le Paris Saint-Germain et le FC Nantes.

 

Meeting Herculis (Athlétisme)

Le rendez-vous est pris, chaque année, généralement en juillet, au stade Louis II. Depuis septembre 1987, sous l’égide de la Fédération monégasque d’athlétisme, présidée par le prince Albert II lui-même, le meeting Herculis accueil les plus grands athlètes de la planète. Depuis 2010, l’épreuve figure au calendrier de la Ligue de diamant, composée de quatorze meetings.

La stat’ : En réalisant un saut à 5,04 mètres, la Russe Yelena Isinbayeva a fait tomber en 2008 le record du monde de saut à la perche lors du meeting Herculis. Plus récemment, l’Éthiopienne Genzebe Dibaba a battu le record du monde du 1500 m, en 2015, dans les travées du Louis II.

Zoom sur le prince Albert II, et sa passion dévorante pour le sport

Athlétisme, football, tennis, judo, aviron, voile, ski, squash, natation, pentathlon moderne, bobsleigh. Le prince Albert II est un véritable passionné de sport. Porte-drapeau de la délégation monégasque lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver d’Albertville en 1992, le souverain a également participé aux JO d’hiver 1988, 1994, 1998 et 2002 en bobsleigh, ainsi qu’au Rallye Paris-Dakar en 1985 et 1986. Il est également membre du Comité international olympique (CIO) et président des fédérations monégasques de natation, athlétisme, pentathlon moderne, bobsleigh, luge et skeleton.

Zoom sur le stade Louis II, véritable monument à Monaco

Son architecture épurée, sa discrétion sans équivalent et sa faculté à épouser le paysage monégasque en font un stade unique en Europe et dans le monde. Situé en plein cœur de la principauté, dans le quartier de Fontvieille, le stade Louis II s’illumine de mille feux les soirs de matchs. Visible d’un peu partout sur les hauteurs de Monaco, le Louis II a été inauguré le 25 janvier 1985 et accueil notamment les rencontres de l’AS Monaco. Moderne, l’enceinte abrite également des pistes d’athlétisme, une salle omnisports, antre de la Roca Team, et même un centre nautique. La capacité du stade est de 18 523 places assises.

Monaco Tribune newsletter header visual Non merci !