Elections 2017 : les comptes de campagnes validés

Elections 2017 : les comptes de campagnes validés

L’information est parue au journal officiel du 3 août 2018. La commission de vérification des comptes de campagne a validé les dépenses des trois listes concurrentes à l’élection du Conseil national du 11 février 2018.

Pour rappel, la liste Priorité Monaco (Primo !) est arrivé en tête avec près de 58% des suffrages. Soit 21 des 24 sièges du parlement monocaméral de la principauté. Avec 26% des voix, Horizon Monaco s’est contenté de deux sièges tandis qu’Union monégasque enlevait le siège restant, avec 16% des suffrages.

Pour ces élections renouvelant pour cinq ans les membres de la Chambre monégasque, chargée de débattre et de voter les lois présentées par le gouvernement, de voter le budget national et de ratifier les traités internationaux, le plafond de dépenses autorisé était fixé, par arrêté du 19 octobre 2017, à 320 000 euros.

Les dépenses seront remboursées

Dans le détail, les comptes de campagne de Priorité Monaco (Primo !) font apparaître 310 000 euros de dépenses et 320 000 euros de recettes. La liste Primo ! a financé sa campagne par les adhésions de ses sympathisants (elles vont de 10 à… 10000 euros), des dons de ses candidats (5 000 euros chacun) et par un emprunt bancaire de 200 000 euros contracté auprès de la Compagnie monégasque de banque (CMB).

Horizon Monaco (HM) a dépensé environ 313 000 euros. Les frais liés aux trois réunions publiques constituent à eux seuls 80 % des dépenses de campagne de cette liste. Les dons et les cotisations ont permis d’engranger des recettes.

Union monégasque (UM), dont seule la tête de liste, Jean-Louis Grinda, a été élu conseiller national, a vu valider les dépenses de sa campagne à hauteur de 212 000 euros. Le candidat a lui-même financé sa campagne à hauteur de 172 700 euros. Le reste a été pris en charge par des donateurs privés.

Validé par la commission, les comptes de campagnes des trois listes sont restés dans les clous. Ces dernières seront donc remboursées de leurs dépenses de campagne.

 

Un commentaire

Laissez un commentaire

  1. Logement des Monégasques : accords et désaccords entre le gouvernement et le Conseil national

    […] des Monégasques est en effet une « priorité absolue » pour Priorité Monaco (Primo !), arrivée largement en tête de l’élection nationale du 11 février. Stéphane Valeri, tête de liste à l’époque, aujourd’hui président du Conseil national, […]