5749 élèves monégasques, résidents à Monaco et élèves dérogatoires ont repris le chemin de l’école lundi 10 septembre 2018. « Importante priorité du gouvernement », selon les autorités, les cours de l’année scolaire 2018-2019 seront assurés par 509 enseignants répartis entre le public (4501 élèves) et le privé (1248 élèves).

En marge de cette rentrée, l’Etat a par ailleurs annoncé son intention d’aider davantage les boursiers monégasques qui poursuivent leurs études en dehors de la principauté, en revalorisant notamment les aides pour les frais de logement et de scolarité.

Mais le chantier prioritaire de l’Education Nationale porte sur la réforme du baccalauréat qui entrera en vigueur en France en 2021. Dès cette année, l’accent va être mis sur l’oral et la technologie dans les salles de cours monégasques. S’il ne s’agit pas de « transformer les classes en laboratoires », comme l’a expliqué face à la presse le directeur de l’Education Nationale de la jeunesse et des sports (DENJS), Isabelle Bonnal, des innovations pédagogiques vont voir le jour. Par exemple, l’histoire sera enseignée à l’aide d’un support interactif. L’apprentissage du codage informatique est également au programme afin de préparer les élèves à la transition numérique.