Un papyrus de 17 mètres de long, que l’on date entre 594 et 588 avant JC, a été vendue à 1 350 000 euros, ce samedi 13 octobre à Monaco.

La pièce d’une rareté hors du commun, a été cédée par un couple de retraités du sud de la France. Estimé entre 1,8 et 2 millions, mais avec un prix de réserve bien inférieur à celui auquel il a finalement été adjugé, le papyrus a été vendu à un collectionneur privé qui a fait son offre par téléphone.

Ce papyrus, un peu abîmé dans sa première partie mais globalement dans un état de conservation remarquable, est une version du Livre des Morts. Il est constitué de quelque 192 chapitres qui laissent apparaître de nombreuses vignettes dessinées et peintes en rouge et noir, illustrant des scènes comme le jugement du mort par Osiris ou celle de l’au-delà dans les champs de roseaux.

D’une longueur impressionnante, le document a été daté de la période Saïte, sous le règne de Psammétique II, soit environ 594-588 avant J.-C. Il a par ailleurs été présenté dans le cadre d’une vente monégasque consacrée à l’archéologie égyptienne. Cette dernière qui proposait, outre ce papyrus, deux cents autres lots, a avoisiné la somme de 1,6 million d’euros.