Suite à sa seconde défaite en Ligue des Champions face au Borussia mercredi dernier, l’AS Monaco s’est incliné à domicile (1-2) face à Rennes dimanche soir, prolongeant ainsi sa série de défaites.

Il semblerait que la crise soit bien là cette fois-ci. Après un malheureux voyage à Dortmund, une seconde défaite en Ligue des Champions (victoire du Borussia 3-0) et des chances de qualifications aux 8e grandement compromises, L’ASM ne relève toujours pas la tête en championnat. Impuissant à domicile lors de la 9e journée de Ligue 1, Monaco s’incline face une équipe de Rennes en supériorité numérique, également peu chanceuse jusqu’à dimanche. Les échecs s’enchaînent et se ressemblent pour les monégasques qui signent donc leur pire démarrage de saison depuis 2011.

Monaco stagne et Rennes décolle au classement

La rencontre aura mal démarré pour les hommes de Leonardo Jardim, puisque c’est le Stade Rennais qui ouvrira le score grâce à Damien Da Silva dès la 14e minute. Puis ça sera au tour d’Andrea Raggi de mettre son camp en difficulté, en prenant un carton rouge juste avant la mi-temps suite à un mauvais coup asséné au visage de Clément Grenier (45’+1′). Pourtant en infériorité numérique, ils égaliseront au retour de la pause avec un but de Radamel Falcao (49′) sur passe décisive d’Aleksandr Golovin (sa 1ere cette saison). Cependant c’est Hatem Ben Arfa qui signera l’issue du match, inscrivant le but de la victoire pour Rennes à la 77e minute. Malgré une meilleure seconde période, les monégasques montreront encore trop d’erreurs et assurent ainsi aux bretons une ascension à la 11e place du classement.

Le bilan est toujours moins reluisant du coté monégasque : aucune victoire en 9 matchs (dont 2 en Ligue des Champions), 5 défaites (3 consécutives) et 6 malheureux points. Cependant, Jardim l’assure, il faut continuer de chercher la victoire et poursuivre les efforts : « La solution c’est de gagner des matchs. On vit une période difficile. Le championnat va s’arrêter avec la trêve et cela va nous permettre de travailler, de réfléchir à la situation et de prendre la meilleure décision pour le futur du club ». Reste à espérer qu’un nouveau souffle s’emparera du Rocher au retour de la trêve internationale.