10e journée de championnat malheureuse pour les monégasques. L’ASM s’est incliné 2-1 à La Meinau au terme d’un match qui aura vu la sortie de Radamel Falcao sur blessure et l’expulsion de Samuel Grandsir.

C’est un baptême du feu peu heureux pour Thierry Henry. Pour sa grande première aux manettes de l’AS Monaco, le nouvel entraîneur n’aura pas été très chanceux. La rencontre avait pourtant débuté sous les meilleures augures. En effet, ovationné par le public de Strasbourg samedi soir, Titi avait pénétré sur le terrain sous des tonnerres d’applaudissements. La suite des évènements n’aura pas cependant tourné à la faveur des monégasques, malheureusement en effectif amoindri.

Le ton de la rencontre sera donné dès la 17e minute quand le portier monégasque Seydou Sy relachera le ballon suite à une tête d’Adrien Thomasson. Une bourde qui signera donc l’ouverture du score pour les strasbourgeois et la malchance du 3e gardien de l’ASM, remplaçant de Subasic et Benaglio. Puis, vient le tour de Radamel Falcao, qui sortira sur blessure à la 35e minute et laissera sa place à Moussa Sylla. Enfin, pour couronner le tout, c’est ensuite Samuel Grandsir qui recevra un carton rouge, moins de deux minutes après son entrée, après un geste dangereux sur Goncalves. Fort heureusement, Youri Tielemans sauvera l’honneur grâce à un penalty réussi tiré dans le temps additionnel (90+1′). Score final 2-1 pour Strasbourg et une nouvelle défaite pour l’AS Monaco. Sans victoire depuis 11 matchs, les monégasques sont à présent à la 19e place du classement

Le choc psychologique qu’espéraient les dirigeants monégasques par la nomination d’un nouveau coach devra semble-t-il, encore se faire attendre. De son côté, Thierry Henry, très calme durant la rencontre, se montre optimiste :  » Le match aurait pu basculer de notre côté. Ce n’est pas le scénario rêvé. Mais on s’est créé des occasions. Et on a toujours continué à jouer, même à dix. Je suis obligé d’être positif dans le négatif. « 

Prochaine étape, Bruges en Ligue des champions mercredi soir. L’occasion pour Thierry Henry de retrouver le public belge, qui on l’espère lui portera chance.