Les priorités du gouvernement monégasque pour 2019 sont…

Les priorités du gouvernement monégasque pour 2019 sont…

Lors de la conférence de presse de présentation du budget primitif 2019, le gouvernement monégasque a évoqué plusieurs dossiers qui seront au cœur de l’actualité l’année prochaine.

Alors que le budget primitif passera devant le Conseil national au mois de décembre, le gouvernement monégasque a dévoilé quelques-unes de ses priorités pour 2019. Si le logement, la transition numérique et la santé demeurent des priorités absolues, l’écologie, la qualité de vie, l’aide à la création d’entreprise, la transparence et la solidarité font aussi partie des objectifs poursuivis. Résumé en cinq points des sujets qui occuperont l’actualité monégasque dès janvier prochain.

L’objectif écologique

Engagé dans une démarche de réduction des gaz à effet de serre, le gouvernement entend poursuivre ses efforts. La Société Monégasque d’Electricité et du Gaz (SMEG) vient ainsi de décrocher un appel d’offre pour l’achat d’un ensemble de fermes photovoltaïques en France. Ces dernières appartiennent désormais pour 96 % à l’Etat monégasque. Elles permettront de produire 7 à 8 % de la consommation d’énergie en principauté. Cette offensive, qui vient en appui d’autres initiatives, doit permettre de répondre aux objectifs précis que s’est fixé le gouvernement princier dans ce domaine : réduction de moitié des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et neutralité carbone en 2050.

L’objectif qualité de vie

Pour lutter contre les nuisances sonores qui empoissonnent certains habitants en raison des nombreux chantiers en cours en principauté, le gouvernement va prendre deux arrêtés ministériels. Le premier encadrera strictement les horaires des travaux qui ne seront autorisés que du lundi au vendredi, de 7h30 à 19 h. Fini les bruits de chantiers le samedi, à Noël et au mois d’août. Le second obligera les entreprises du bâtiment à utiliser le matériel le moins bruyant du marché. Le recours aux écrans acoustiques est également rendu obligatoire. Par ailleurs, une division de l’environnement et de la qualité de vie sera créée pour « être au plus près des gens et leur permettre de signaler toute anomalie », comme l’a expliqué Marie-Pierre Gramaglia, conseillère-ministre de l’environnement, de l’équipement et de l’urbanisme.

L’objectif entrepreneurial

1200 m2, à Fontevielle, dédiés aux entreprises créées par des Monégasques. C’est l’engagement pris par le gouvernement princier. Pourra bénéficier de ces locaux toute nouvelle société monégasque ayant besoin d’un accompagnement pour son développement. Le tout, sans doute en partenariat avec MonacoTech, le programme pour startups créé par l’Etat monégasque avec Monaco Telecom et Xavier Niel.

L’objectif transparence

Un projet de loi est à l’étude concernant « la prévention de l’utilisation du système financier à des fins de blanchiment de capitaux ou de financement du terrorisme ». Pour le gouvernement monégasque, il s’agit en fait de transposer en droit national la 5e directive antiblanchiment du Parlement européen. 3 postes supplémentaires, déjà inscrits au budget primitif 2019, seront ainsi créés au sein du Service d’Information et de Contrôle sur les Circuits Financiers (SICCFIN).

L’objectif solidarité

Le vieillissement de la population européenne est un phénomène qui touche aussi Monaco. Six cent personnes âgées bénéficient aujourd’hui de mesures d’accompagnement à domicile. Les institutions dédiées offrent quant à elles quelques 342 places. « Nous disposerons de 151 places supplémentaires avec les travaux en cours à la résidence du Cap Fleuri, a précisé Didier Gamerdinger, conseiller-ministre aux affaires sociales et à la santé. Mais en dépit de ces efforts, avec l’augmentation de la dépendance, cela ne suffira pas dans une échéance d’une dizaine d’années. » Il manquerait au moins 120 places d’ici 2020-2025, le double d’ici 2030-2035. Pour faire face à cette pénurie, au moins 20 ou 30 ans d’ancienneté en principauté pourraient être réclamés aux seniors souhaitant avoir accès à une institution spécialisée monégasque.