Depuis 2016, la Principauté de Monaco a scellé un partenariat fructueux avec la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) de Bandol. Cette dernière est en charge de former la Police maritime de Monaco sur les techniques de sauvetage en mer. Le dernier stage de 3 jours organisé fin novembre 2018 a été riche en événements.

 

Ces derniers temps, les opérations en mer se sont multipliées. En 2017, rien qu’à la station de Bandol, la SNSM a réalisé 137 interventions, dont 57 remorquages. Soit plus de 200 personnes secourues et sauvées ! Pour la police maritime de Monaco, qui ne dispose pas d’une structure spécifique dédiée au sauvetage, il est essentiel d’être formée en cas d’intervention conjointe avec le CROSSMed (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage en Méditerranée).

De la théorie à la pratique

Régulièrement, la police maritime effectue des stages de perfectionnement qui s’avèrent très utiles. Les 23, 24 et 25 novembre derniers, elle s’est rendue à Bandol pour un programme chargé. Après un cours théorique sur les techniques de sauvetage, les formateurs de la SNSM et les policiers monégasques sont ensuite partis en mer à bord d’une vedette d’intervention. Le programme fut intense : exercices de recherche d’homme à la mer et de remorquage de navire, techniques d’évacuation de victimes blessées ou malades… Autant de situations qui se produisent régulièrement ces derniers mois.

Afin de poursuivre cette formation en mer, deux autres sessions auront encore lieu à Bandol durant l’année 2019.