L’AS Monaco a annoncé hier la nomination de Franck Passi, au poste d’entraîneur adjoint de Thierry Henry. Une nouvelle arrivée au sein du club dont se réjouissent les deux hommes.

La rumeur courait depuis quelques temps maintenant : Thierry était à la recherche d’un adjoint pour compléter son équipe. Le suspense aura pris fin ce jeudi, lors de l’annonce officielle de la part du club. Il faut dire que c’est une dose d’expérience qui fait son entrée dans le staff monégasque. Franck Passi, 52 ans, ancien entraîneur de Marseille puis et Lille, connaît bien le championnat français et n’a pas caché sa joie de retrouver ce club dont il porté les couleurs en étant joueur (durant la saison 1993-1994).

« Je tiens à remercier Vadim Vasilyev et Thierry Henry d’avoir pensé à moi. Je suis très content de pouvoir apporter mon aide à l’AS Monaco. Je vais me servir de mon expérience de mes clubs passés pour que ça aille mieux ici et que le club décolle. »

Franck Passi, un technicien habitué de la Ligue 1

Le nouvel arrivant a effectivement un peu de bouteille. Habitué de la Ligue 1, il aura assisté des entraîneur tel qu’Eli Baup ou Marcelo Bielsa, avant de prendre les rennes de Lille la saison dernière. Un nouvel adjoint d’expérience, qui semble d’ailleurs déjà parfaitement s’accorder avec le jeune coach Thierry Henry. Présenté en conférence de presse aux cotés de l’ancien attaquant d’Arsenal et de Vadim Vasilyev, Franck Passi s’est dit partager « les mêmes valeurs du football » que celui qu’il assiste désormais, enthousiaste.

« Je prends les choses comme elles viennent, je ne suis pas un coach avec une projection à dix, quinze ans. Je me suis senti prêt après la discussion avec Thierry Henry. Nous avons les mêmes valeurs du football ce qui est très important pour travailler ensemble. Je trouve que l’on peut s’apporter mutuellement, et j’ai conclu que je pouvais venir travailler ici en tant que numéro 2. « 

A la question de savoir comment il fonctionnera avec Thierry Henry, il n’hésite pas à souligner qu’il suivra le lead du coach quoiqu’il arrive : « C’est Thierry Henry le boss et moi l’adjoint, je suis venu en ces conditions. Je sais ce que j’ai à faire en tant que numéro deux, suivre la ligne directrice de Thierry Henry, le numéro un. Ce qui est important c’est de travailler en équipe, nous devons tous mettre en application ses idées. »

« Il va beaucoup nous apporter. C’est une valeur ajoutée »

Thierry Henry, de son côté semble ravi de cette collaboration qui s’annonce : « On a bien discuté et on a accroché. Ce qui m’a vraiment plu, c’est que nous avons exactement la même philosophie au niveau du jeu. Vous connaissez le joueur, l’entraîneur qu’il est, il va beaucoup nous apporter. C’est une valeur ajoutée. »

N’hésitant pas à souligner cependant l’importance que revêt la présence d’un adjoint à ses côtés :  « On voulait avoir ce groupe depuis un petit moment, on va travailler tous ensemble sans oublier les personnes qui étaient là avant, les décisions sont communes. J’ai besoin que mes adjoints me challengent, qu’ils soient derrière pour me recadrer. »

Quant au président Vasilyev, bien qu’ayant avoué ses inquiétudes concernant les résultats du club, il s’est montré ravi et optimiste pour la suite au vu de cette nouvelle arrivée.

« Je suis très content que le staff soit structuré, on a fait venir les gens qu’il fallait. La venue de Franck Passi est un très bon choix. Bien sûr, on n’aurait jamais imaginé avoir autant de difficultés mais je reste positif. Le futur du club s’annonce très excitant, maintenant il faut assurer le présent et sortir de la zone rouge. »

En effet, car il faudrait à présent passer de la parole aux actes et mettre à profit cette nouvelle expertise afin de s’extirper des méandres du classement.