Sous l’égide du Gouvernement princier, de nombreuses entreprises installées à Monaco ont signé en 2010 une charte pour une utilisation plus durable des matériaux issus du bois. Un bilan dressé en fin 2018 a permis aux participants de renouveler leur promesse et d’attirer de nouveaux signataires.

« Monaco s’engage contre la déforestation » : c’est le nom de l’opération initiée par le Gouvernement princier en 2011, en partenariat avec la Fondation Prince Albert II de Monaco, l’association M2DD et l’IMEDD. Ses objectifs sont cohérents avec les visées environnementales de la Principauté : encourager le recours aux matériaux issus de filières durables et promouvoir une meilleure gestion des déchets. A l’occasion d’un bilan fin 2018, les signataires de la Charte associée à l’opération – dite « Charte sur le bois utile » – ont salué le succès de l’initiative. Parmi les quarante entreprises engagées, citons des groupes hôteliers, des fabricants de meubles et des constructeurs de yachts : de nombreux secteurs se montrent concernés.

Des actions saluées par le public… et les salariés

Si les signataires apprécient l’effet de leur engagement sur l’environnement et auprès du public, ils constatent en 2018 que les salariés sont également très réceptifs. Les formations sur la gestion du papier et l’approvisionnement en meubles rencontrent un beau succès au sein des entreprises. Souhaitons donc une belle année 2018 à cette initiative pleine de sens.