Le Comité monégasque pour la promotion des droits des femmes présenté

Le Comité monégasque pour la promotion des droits des femmes présenté

La déléguée pour la promotion et la protection des femmes, Céline Cottalorda, a présenté le nouveau Comité monégasque à Strasbourg à l’occasion de la 7e réunion du Comité des Parties à la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, tenue début avril.

La déléguée monégasque est intervenue dans le cadre d’une discussion sur les tendances, défis et bonnes pratiques rencontrés par les Etats Parties à la Convention d’Istanbul. Céline Cottalorda a, durant son discours, rappelé « comment une politique globale et coordonnée avait été conçue dans un Etat de petite taille tel que Monaco, où la promotion des droits des femmes constitue un enjeu majeur ».

Cette réunion du Conseil de l’Europe a également été pour la délégation monégasque (composée de Rémi Mortier— Ambassadeur de Monaco auprès du Conseil de l’Europe— et Véronique Ségui-Charlot —Directeur de l’Action et de l’Aide Sociales et experte de Monaco auprès du Comité des Parties), l’occasion d’interagir d’interagir avec d’autres pays européens tels que les Pays-Bas, le Portugal, l’Espagne ou la Norvège. Des échanges qui auront d’ailleurs permis le partage des expériences respectives en matières de politiques globales.

Pour rappel, le Comité pour la promotion et la protection des droits des femmes est chargé promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes et de combattre toutes les formes de violence, sujets couverts par la Convention d’Istanbul que Monaco a ratifiée en 2014.