Depuis ce 16 juillet et jusqu’au 24, des ventes aux enchères à faire pâlir d’envie le monde entier se tiennent à Monaco sur plusieurs sites différents. Montres de collection, art moderne, maroquinerie de luxe ou bijoux de rêve, sont en recherche de nouveaux propriétaires, pourquoi pas vous ?

Monaco déclare la saison estivale des ventes aux enchères ouverte ! Première à ouvrir le bal, la célèbre maison Antiquorum, qui propose à chaque fois des montres de collection et/ou d’exception et dont la première vente à Monaco depuis 2007, a lieu ce jour dans la salle Empire de l’Hôtel de Paris. On y retrouvera notamment une montre mythique, qui fut au poignet de James Bond, dans le film Au service de sa Majesté. Le 17 juillet, la société Artcurial proposera à la vente à son tour de l’horlogerie de collection, mais aussi de la joaillerie et des sacs Hermès. Des ventes globales estimées aux alentours de 11 millions d’euros.

Des parures étincelantes

Mais la vente la plus attendue par ces dames sera très certainement celle du Café de Paris les 18 et 19 juillet, avec plus de 800 lots de bijoux. Oui, 800 lots, rien que cela. Et parmi lesquels, des rubis birmans de 10 à 12 carats (estimation entre 500 000 et 700 000 euros chacun) ou un diamant jaune de 9,32 carats, qui risque de partir au-delà de 150 000 euros. Le 20 juillet, l’Hôtel des Ventes proposera des toiles d’art russe, tandis que le 21 juillet, au Yacht Club, se tiendront des ventes d’art contemporain (peintures et sculptures). Artcurial refermera cette saison de ventes le 24 juillet à l’Hôtel des Ventes, avec une vacation d’art moderne, de photographies et de design. Il serait dommage de s’en priver…