Des élus du Conseil National se sont retrouvés autour du Président Stéphane Valéri, hier, afin d’évoquer le contexte actuel autour du Covid19 en Principauté. Ils ont lancé un appel à l’unité nationale, et à la mise en place de certaines mesures économiques, sociales et sanitaires.

 

Dans ce contexte anxiogène, beaucoup de personnes se posent des questions légitimes concernant les mesures à prendre afin d’éviter au maximum la propagation du Covid19 et les conséquences économiques qu’il pourrait entraîner.

« J’ai souhaité que tous les conseillers nationaux soient associés à ces échanges d’informations dans le cadre d’une concertation qui a eu lieu hier soir, sous forme d’une Commission Plénière d’Etude qui a duré plus de trois heures (…) le débat doit avoir lieu entre les Institutions, sous l’autorité du Prince. Il s’agit d’un contexte inédit qui, selon les pays, aboutit à des conclusions et mesures différentes. Un débat légitime et sain, qui a donc pour objectif, comme toujours, d’optimiser ces mesures là encore dans l’intérêt de Monaco », s’est exprimé Stéphane Valéri dans son introduction.

 

Quelques mesures à retenir

Un enjeu majeur de cette crise est la protection renforcée des populations à risques, notamment des plus âgées. L’élue Corinne Bertani a assuré l’instauration immédiate de nouvelles mesures au sein de différents établissements (contrôle nominatif, contrôle de température..)

Le Conseil National a également « insisté, auprès du Gouvernement, sur le développement du télétravail, qui doit être généralisé autant que possible » avec certaines modalités évidentes.

Les mesures de bon sens sont aussi à souligner, comme la mise à disposition de moyens de prévention (gel hydroalcoolique). « à situation exceptionnelle réponse exceptionnelle. Dans ce moment, il nous faut être capables d’anticipation et de penser au coup d’après. En résumé, se préparer aujourd’hui au passage en phase 3 de l’épidémie, notamment en matière médicale et hospitalière. Et à la situation d’urgence vécue par de nombreux acteurs économiques, Monaco doit apporter des solutions urgentes », a précisé Stéphane Valéri.

Une nouvelle réunion restreinte se tiendra ce vendredi 14 mars, entre le Ministre d’État, les conseillers de Gouvernement-Ministres concernés, le Président du Conseil National et le Président de le C.I.S.A.D.