La levée du confinement s’est accompagnée d’une hausse des excès de vitesse et des accidents mortels dans le monde. Jean Todt, président de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) et envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la sécurité routière, s’est exprimé à ce sujet le 5 juin sur Monaco Info.

« Si les gouvernements décidaient de mettre la sécurité routière parmi les priorités, je peux vous garantir qu’il y aurait une baisse considérable du nombre de victimes sur les routes dans le monde », a assuré Jean Todt dans une interview à Monaco Info le 5 juin. Selon le Français, 1 400 000 personnes mourraient chaque année sur la route, dans le monde. « C’est une pandémie. Tous les jours, il y a 3 800 personnes qui meurent sur les routes dans le monde », a-t-il ajouté.

La famille princière engagée dans la sécurité routière

Pour changer les mentalités, la FIA compte sur ses campagnes mondiales de sécurité routière. Campagnes dans lesquelles sont impliquées plusieurs personnalités monégasques telles que S.A.S la Princesse Charlène et le pilote de Formule 1 Charles Leclerc. En mai 2019, ils ont tous les deux prêté leur voix et leur visage à la campagne #3500Vies, qui sensibilise autour des accidents de la circulation impliquant les piétons.

La Princesse Charlène fait également partie du High Level Panel for Road Safety, un groupe consultatif dédié à la sécurité routière. Il ne s’agit pas du seul membre de la famille princière à être engagé dans cette cause : en 2019, Camille Gottlieb, fille de la Princesse Stéphanie, a créé son association dédiée à la lutte contre l’alcool au volant.