Alors que de nouveaux cas positifs ont été révélées en Principauté, le Prince Albert de Monaco s’est exprimé sur la reprise de l’épidémie et les potentielles mesures qui seront appliquées afin de limiter sa propagation sur le Rocher.

Ce 6 août, trois nouvelles personnes résidant en Principauté ont été déclarées positives au coronavirus. Selon le Gouvernement princier, elles ont été contaminées en dehors de la Principauté. Le bilan s’élève donc à présent à 128 personnes touchées par le virus. Trois patients sont actuellement hospitalisés au CHPG et trois autres ont été déclarées guéris. Neuf personnes sont suivies par le Centre de Suivi à Domicile.

« Nous devons rester plus que jamais vigilants »

À l’occasion du deuxième et dernier concert de l’été au Palais princier, le Souverain s’est entretenu avec nos confrères de Monaco Matin sur le rebond de l’épidémie, la probabilité d’une seconde vague et ses conséquences sur la Principauté. « Nous avons su prendre les bonnes décisions au bon moment (…) Plus de 95 % de la population a été testée, ainsi que de très nombreux salariés. C’est considérable. Peu de pays peuvent présenter un tel bilan qui, pour l’instant, est favorable », a-t-il d’abord assuré. Le Prince s’est voulu rassurant, expliquant que la proportion de cas Covid-19 et d’hospitalisations était très faible en Principauté.

Mais la bataille est encore loin d’être gagnée. En France, face à la hausse des contaminations, certaines villes comme Nice ont imposé le port du masque à l’extérieur, sur les lieux très fréquentés. Alors que la Principauté impose déjà le masque dans les files d’attentes des restaurants, à l’extérieur, il est fort probable que cette obligation soit élargie. « Je pense effectivement que dans certaines zones piétonnes, certains espaces en plein air où l’on constate une forte densité de population, nous allons malheureusement devoir aller vers le port du masque obligatoire », a expliqué le Prince Albert. Cette potentielle nouvelle mesure sera discutée avec le Gouvernement princier aujourd’hui, 7 août.