Face à l’augmentation du nombre de contaminations au Covid-19 à l’étranger, le Gouvernement princier a décidé de prendre deux nouvelles mesures afin de limiter la circulation du virus sur le Rocher.

Déjà obligatoire dans les lieux clos, le port du masque est désormais de rigueur dans les files d’attente à l’extérieur des restaurants et des enceintes sportives. De plus, le Gouvernement a décidé d’imposer un testing PCR pour les clients des hôtels en provenance d’une zone extra européenne ou d’une zone à risques déterminée par l’European Centre for Disease Prevention and Control.

Deux choix se présenteront à eux : soit fournir le résultat d’un test PCR réalisé 72h avant l’arrivée en Principauté ou bien effectuer un test sur place, suivi d’une quatorzaine dans l’attente du résultat. Didier Gamerdinger, Conseiller de Gouvernement–Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, a déconseillé aux Monégasques et aux résidents de se rendre dans les zones à risques.

Trois projets de vaccins suivis par la Principauté

Selon Libération, environ 200 projets de vaccins sont actuellement à l’étude dans le monde. La Principauté suit plusieurs d’entre eux : à savoir, celui mené par l’OMS et l’Alliance de Vaccination GAVI, mais aussi le projet de vaccin américain développé par Moderna. Dans le cadre de la Convention d’assistance sanitaire entre Monaco et la France, Didier Gamerdinger est entré en contact avec le Ministre de la Santé, Olivier Veran, afin que la Principauté soit prise en compte dans le projet de vaccin Astra Zeneca.

Le bilan sanitaire de la Principauté s’élève à 120 personnes touchées par le coronavirus depuis le début de la pandémie. Ce 30 juillet, on dénombrait encore un patient hospitalisé au CHPG, sept suivis par le Centre de Suivi à Domicile et 105 guéris. Les derniers cas révélés étaient « généralement des cas importés ou des non-résidents », précise le Gouvernement, avec une « pathologie peu marquée » et une « guérison rapide ».