Le Comité mixte de suivi du Covid-19, composé du Gouvernement princier et des représentants du Conseil National, s’est réuni pour échanger autour de l’évolution de la crise sanitaire sur le Rocher.

Bilan sanitaire

Malgré l’apparition de nouveaux cas de contamination au Covid-19, le Gouvernement se veut rassurant. « Jusqu’à présent, l’essentiel des dernières contaminations a été contracté à l’extérieur de la Principauté. La circulation du virus reste donc sous contrôle à Monaco », a-t-il déclaré. La campagne de dépistage et ses sessions de rattrapage ont permis de tester plus de 38 000 personnes, résidents de la Principauté comme salariés. À ce jour, le bilan sanitaire de la Principauté s’élève à 109 personnes touchées par le coronavirus, dont 98 guérisons. Il n’y a plus de patient hospitalisé en lien avec le Covid-19 au Centre Hospitalier Princesse Grace. Six personnes sont suivies par le Centre de Suivi à Domicile.

Test des visiteurs venant des zones à risques

Face à la forte évolution de l’épidémie à l’étranger et à l’ouverture de la saison touristique, les voyageurs visitant la Principauté et venant d’en dehors l’espace Schengen ou de zones à risques feront l’objet d’un protocole particulier. Ce dernier va être bientôt étudié par un groupe d’experts, qui déterminera les démarches et les conditions des tests systématiquement demandés aux voyageurs venants de ces zones.

Plus de contrôles du port des masques

Les contrôles effectués dans les restaurants et les établissements offrant une animation musicale sont jugés satisfaisants et continueront d’être réalisés. D’autre part, face à la négligence de certains visiteurs à porter des masques dans les parkings monégasques, le Gouvernement princier a assuré « qu’une attention particulière sera apportée sur ce point ».

Impacts économiques et sociaux

Le Comité a ensuite échangé sur les impacts économiques et sociaux liés à la crise sanitaire. S’agissant du plan social annoncé par MonacAir, les délégués du personnel devraient être bientôt reçus par le Conseiller de Gouvernement – ministre en charge des Affaires sociales. Des « mesures d’aide et de soutien à l’emploi » devraient également être appliquées.

« Faire de #Monaco un exemple de relance #économique »Après avoir contribué à endiguer les effets de la crise…

Geplaatst door Conseil National de Monaco op Maandag 13 juli 2020

Dix premiers dossiers étudiés par la CARE

Le 15 juillet dernier s’est également tenue la première réunion de la Commission d’Accompagnement pour la Relance économique (CARE), un nouveau dispositif d’aide au maintien à l’emploi et à la relance économique. Dix dossiers ont déjà été traités. Le Comité souhaite renforcer la communication autour de ce dispositif afin de mieux le faire connaître.

Test de gratuité des bus

Enfin, le test de gratuité des bus prévu en septembre a été reporté à l’année prochaine. Une nouvelle date sera définie en fonction de l’évolution de la situation, « afin que les résultats de ce test puissent être les plus représentatifs possible ».