Afin de protéger ses joueurs d’une potentielle contamination au Covid-19, l’AS Monaco a développé un outil technologique permettant de sécuriser les principaux acteurs d’un match.

Malgré la crise sanitaire, de grands évènements sont de nouveaux organisés comme le match d’ouverture de la saison 2020/2021 opposant l’AS Monaco au Stade de Reims, ce dimanche 23 août. Pour s’assurer de la protection des joueurs, du staff et, à plus long terme, du retour des spectateurs dans les stades, le club de la Principauté a créé un dispositif de « passeport sanitaire sécurisé ».

Si cette solution peut contribuer au retour des fans dans les stades, ce serait une belle victoire

Oleg Petrov, Vice-Président Directeur Général

Des résultats lisibles depuis une application

Le principe ? Après avoir effectué un test, les résultats sont envoyés par mail ou SMS sous la forme d’un QR code. Par le biais d’une application (développé par SICPA, une société suisse), ce code est scanné à l’entrée du stade et les résultats sont affichés. L’utilisation d’un QR code permet de s’assurer que les résultats sont infalsifiables mais aussi de garantir la confidentialité des données. « Il n’y a pas de disque dur dans l’application : elle reçoit les données encryptées, les informations ne sont stockées qu’en mémoire vive, donc elles ne peuvent pas rester », a ajouté Jérémy Cottino, chef de projet à l’ASM, à l’Équipe.

Ce passeport sanitaire a déjà été testé sur l’ensemble du groupe et du staff de l’AS Monaco la semaine passée, à l’occasion de leur dernier match de préparation sur le terrain d’Alkmaar. Dans un futur proche, le club monégasque souhaite sensibiliser les autres clubs pour ainsi généraliser ce dispositif.