Depuis le 10 septembre, une quarantaine d’exposants se réunissent au Grimaldi Forum dans le cadre du salon EVER Monaco sur les mobilités vertes et les énergies renouvelables. Parmi eux, l’entreprise familiale 2CV Mehari Club Cassis.

Difficile de parcourir les allées du Grimaldi Forum sans remarquer la rayonnante 2CV jaune du 2CV Mehari Club Cassis. À première vue, on pourrait se poser des questions sur les raisons de la présence de cette voiture, dont la production s’est arrêtée en 1990, à un salon dédié à l’écomobilité. La réponse, on l’obtient en s’approchant d’un peu plus près. Le capot grand ouvert révèle le secret de cette « Deudeuche » : son moteur électrique.

Le charme de l’ancien, la pollution en moins

Réunir le charme de l’ancien avec la modernité du présent, c’est ce que fait le 2CV Mehari Club Cassis avec la technique du rétrofit. Cette intervention, légale en France depuis avril 2020, consiste à remplacer le moteur thermique d’une voiture par un moteur électrique et des batteries. « Depuis trois ans, nous fabriquons l’Eden, une voiture 100% électrique. Cela nous a permis d’acquérir de la légitimité dans le monde de l’électrique et surtout d’apprendre de sa fabrication, puisque nous avons ensuite développé un laboratoire pour le rétrofit », explique Clément Chiri, responsable commercial.

Le rétrofit peut-être effectué sur n’importe quel véhicule dès lors que celui-ci à plus de cinq ans. Comme son nom l’indique, le 2CV Mehari Club Cassis, lui, s’occupe spécifiquement des véhicules de types 2CV et Mehari. L’entreprise est en ce moment en plein processus d’homologation de ses kits avec l’UTAC (l’Union Technique de l’Automobile, du motocycle et du Cycle) afin de pouvoir les commercialiser. « Nous allons officiellement proposer le rétrofit dès la fin de l’année ou au début de l’année prochaine », assure Clément Chiri.

On réduit l’impact carbone en donnant une seconde vie à un véhicule déjà fabriqué.

Clément Chiri, responsable commercial du 2CV Mehari Club Cassis.

Une fois homologués, les kits pourront être installés par le 2CV Mehari Club Cassis lui-même ou par un installateur agréé. « Étant donné que l’on est basé sur la 2CV et la Mehari, le rétrofit se fait de manière ergonomique car le kit a été spécifiquement pensé pour ces modèles. L’installation peut se faire en quatre jours », poursuit le responsable commercial de l’entreprise, qui existe depuis 35 ans. Une fois sortie du garage, une 2CV « rétrofitée » possède une autonomie de 120 km et peut-être rechargée en 3h30.

La technique du rétrofit, déjà très populaire aux États-Unis, peut-être envisagée comme une bonne alternative pour les propriétaires qui souhaitent continuer d’utiliser leurs vieux véhicules, y compris dans les centres-villes historiques des grandes agglomérations (qui interdisent la circulation des autos polluantes). Pour le rétrofit d’une 2CV, comptez 13 900€, dont une partie peut être prise en charge par le bonus écologique de l’État.