Nous avons participé à la 61e édition du Festival aux côtés de Claudia Cherki, partenaire champagne de l’événement.

Le tapis bleu, les stars qui défilent, les avant-premières, les nuées de fans, les Nymphes d’Or et le Couple Princier… Sans nul doute, le Festival de Télévision de Monte-Carlo représente aux yeux du monde une expérience unique et féérique. Mais cet événement grandiose ne serait rien sans le concours des partenaires, qui apportent chacun à leur manière leur touche de magie.

Soigneusement sélectionnés par le Festival, ces partenaires offrent leurs produits ou services aux invités du Festival, et obtiennent en retour une excellente visibilité. Le Festival propose à chaque collaborateur un événement sur-mesure, adapté à ses besoins et à sa cible.

Cette année, nous avons suivi Claudia Cherki, fournisseur officiel de champagne pour le Festival, mais qui a aussi habillé quelques stars.

LIRE AUSSI : Festival de Télévision de Monte-Carlo, précurseur et visionnaire

« Initier les amateurs de champagne au champagne »

Nous sommes le vendredi 17 juin et un parfum d’excitation règne du côté du Grimaldi Forum. Après deux années compliquées, le Festival de Télévision de Monte-Carlo revient en force pour sa 61e édition. A seulement quelques minutes de la cérémonie d’ouverture, Claudia Cherki est sur le qui-vive : ce soir, et pour la première fois, c’est son champagne qui sera servi aux invités du Festival, ainsi qu’aux acteurs et célébrités venus des quatre coins de la planète. Une très belle distinction, qui survient cinq ans seulement après ses débuts dans l’industrie des fines bulles : « ils ont découvert mon champagne au cours d’un cocktail, explique-t-elle. Lorsqu’ils ont validé notre partenariat, j’étais vraiment ravie : je suis tellement dévouée, engagée dans tout ce que je fais… J’ai ressenti une grande reconnaissance. »

LIRE AUSSI : PHOTOS. La Princesse Charlène et le Prince Albert II, au Festival de Télévision de Monte-Carlo

Une fois la cérémonie achevée, marquée par la remise de la Nymphe d’Or du meilleur espoir international à Théo Christine par le Couple Princier, ainsi que par la diffusion en avant-première mondiale de la nouvelle série Last Light, les voitures du Festival arrivent devant le Grimaldi Forum. Elles nous conduisent directement au Monte-Carlo Beach, où le champagne de Claudia coule à flots. En voyant les participants se resservir, c’est le soulagement : « je peux enfin souffler et voir le résultat, voir mon travail. C’est encore plus satisfaisant à Monaco, c’est une reconnaissance énorme », nous confie-t-elle.

claudia-cherki-champagne
DR

Mais qu’a donc ce champagne pour avoir réussi à séduire les organisateurs de l’un des plus prestigieux événements de la Principauté, et qui choisit ses partenaires avec soin ? Pour Claudia, le point fort du produit est sa qualité, et ce à tous les niveaux : « La force de mon champagne – et j’y ai travaillé très fortement – vient de mes clients, qui me disent que c’est un champagne gourmet, qui apporte des saveurs, sans acidité, sans maux de tête. Je veux pouvoir initier les gens au champagne, qu’ils soient déjà amateurs ou non ! (…) En plus, il y a une démarche environnementale, avec un système pour nettoyer les cuves et les pressoirs, pour ne pas polluer les fleuves et rivières. »

Allier la mode, le glamour et l’environnement

La contribution de Claudia Cherki ne s’arrête d’ailleurs pas là. Car si la jeune femme gère d’une main de maître son commerce de champagne, elle poursuit en parallèle son activité première : la confection de vêtements sur-mesure et, surtout, éco-responsables, signés Personal Made For You.

LIRE AUSSI : Claudia Cherki : la mode au service du développement durable

Quelques célébrités ont d’ailleurs décidé de faire appel à elle pour l’événement. A l’instar de l’acteur américain Ricky Whittle (Les 100, American Gods), qui n’a pas hésité à relayer ses plus belles tenues sur Instagram, en rappelant l’impact de l’industrie du textile sur l’environnement, et l’importance de changer notre regard sur la mode : « La tenue de ce soir pour le Festival de Télévision de Monte-Carlo est un costume incroyable fait par Claudia Signature, confectionné à partir de plastique recyclé, ce qui prouve que nous ne sommes pas obligés d’aggraver les choses dans l’industrie de la mode. (…) Chaque petit détail compte et le travail de cette styliste talentueuse de Monaco est un magnifique commencement. »

« J’étais vraiment ravie que Ricky Whittle ait accepté de porter mes vêtements, nous confie Claudia après l’événement. Quand il a vu ce que je faisais, il a dit qu’il n’allait porter que ces vêtements-là, et pas ceux qu’il avait apportés dans sa valise. Il partage mon message, je suis ravie de voir que nous partageons les mêmes valeurs. »

LIRE AUSSI : La Monte-Carlo Fashion Week à l’œuvre pour une mode plus verte et durable

Le bouche à oreille a d’ailleurs très bien fonctionné, puisque Claudia reçoit de plus en plus de sollicitations, tant pour le champagne que pour les vêtements. Bien décidée à garder la tête froide, elle attend de voir certains projets se concrétiser, mais reste résolument optimiste : « quand j’ai commencé à croire en tout ça et à travailler sur mon projet de mode, nous étions en 2014. On est en 2022 et ça commence à peine. J’étais peut-être un peu avant-gardiste, et ça me motive à continuer, aller encore plus de l’avant, avancer à mon niveau. »

souffles_de_vie_monaco
© Fondation Prince Albert II

Un travail reconnu également par le Gouvernement Princier : la jeune styliste a en effet collaboré sur le documentaire Souffles de vie, projeté en avant-première au Festival. L’équipage du film porte les polos et uniformes confectionnés par Claudia, issus de plastique recyclé. Très émue de voir apparaître son nom et logo, après un travail si acharné, elle ressort de cette expérience encore plus déterminée à allier ses passions à ses convictions : « j’envisage de faire recycler des vêtements, à l’avenir. On peut tous faire quelque chose, même les plus petits gestes comptent, comme réduire sa consommation d’eau ou de nourriture, ne pas gâcher, ou effectivement choisir des vêtements eco-responsables quand on a le choix de le faire. »