La cinquième édition du Concours international de roses de Monaco se déroulera le 1er octobre prochain. Le vendredi 30 avril dernier, le jury permanent du concours a débuté la notation des rosiers, soit 69 variétés cultivées aux quatre coins du monde.

Certains proviennent des Etats-Unis, d’Espagne, du Danemark et même du Japon. Les 69 variétés de rosiers présentées lors de cette cinquième édition du Concours International des Roses, à Monaco, ont été cultivées par 24 obtenteurs de huit pays différents. Scrupuleusement étudiées par le jury permanent du concours, les roses ont été une première fois évaluées le vendredi 30 avril dernier, avant la prochaine notation prévue en juin 2021. « Il est nécessaire de pouvoir juger les roses avant le concours qui réunira un jury international », a rappelé Yves Piaget, le Président de l’Association des Amis de la Roseraie Princesse Grace et du Concours international de roses de Monaco, lors d’une récente interview accordée à Monaco Info

Cette année, le public peut voter

« Avec le problème sanitaire actuel, nous avons estimé qu’il était valable de juger ces rosiers depuis leur arrivée jusqu’en octobre, ce qui nous permettra d’observer leur résistance aux maladies, leur capacité de florissement durant toute l’année », a expliqué Georges Restellini, commissaire du concours, au micro de Monaco Info.

La petite nouveauté du concours ? Depuis le 1er mai dernier, vous pouvez voter pour votre rose favorite, en « likant » la photographie de la fleur de votre choix sur la page Facebook de la Roseraie Princesse Grace, jusqu’au 26 septembre prochain. Le « Prix du Public » sera ainsi attribué à la photographie la plus appréciée des internautes, le 1er octobre 2021.

>> À LIRE AUSSI : La Côte d’Azur, cet éternel laboratoire du végétal