Le lundi 10 mai dernier, le Ministre d’État Pierre Dartout et Andrea Orlando, le Ministre italien du travail et des politiques sociales, ont signé l’avenant n°1 à la Convention générale de sécurité sociale entre la Principauté et l’Italie. Les télétravailleurs qui résident en Italie pourront désormais être assujettis à la législation sociale de Monaco.

Voilà cinq ans que les discussions sur cet accord ont été lancées. Cette avancée pour les deux pays prévoit en effet que les salariés domiciliés en Italie soient assujettis à la legislation sociale monégasque tout au long de la durée de leur activité en télétravail pour le compte de sociétés implantées à Monaco. Un événement d’autant plus important que la crise sanitaire de la Covid-19 a généralisé le recours au télétravail et que ce sytème permettra également dans quelques années l’émergence de nouveaux emplois.

Favoriser le développement des entreprises monégasques

Désengorger le trafic routier, protéger l’environnement et améliorer la qualité de vie des salariés : le télétravail offre de nombreux avantages. Par cette accord signé en début de semaine, la Principauté espère ainsi favoriser le développement des entreprises monégasques. L’Italie y voit, quant à elle, une possibilité supplémentaire d’embauche pour ses habitants.