Brève

Affaire Pastor : l’assassinat de la milliardaire Hélène Pastor revient devant la justice

affaire-pastor
DR

Le procès en appel de Wojciech Janowski, condamné à la réclusion à perpétuité en première instance pour le meurtre de sa belle-mère Hélène Pastor, s’est ouvert en appel le 18 octobre 2021.

Wojciech Janowski, l’ancien consul honoraire de Pologne à Monaco, est de nouveau face à la justice. L’ancien mari de Sylvia Pastor, la fille de la femme d’affaires monégasque Hélène Pastor, est accusé d’avoir commandité son assassinat. L’homme a toujours plaidé non coupable, ce qu’il a réitéré à l’ouverture du procès à Aix-en-Provence ce lundi : « Je suis innocent, je n’ai rien fait, c’est un complot, un montage ».

Le fils d’Hélène Pastor, Gildo Pastor, s’est exprimé dans Paris-Match avant le procès. Il s’est interrogé si « l’enquête a été poussée jusqu’au bout » et il a réclamé « justice pour [sa] mère ».

Un procès riche en rebondissements

Hélène Pastor était propriétaire d’un empire immobilier estimé à 12 milliards d’euros, ce qui la portait au rang des plus grandes fortunes monégasques. En mai 2014, elle a été tuée par balles devant un hôpital de Nice, alors qu’elle rendait visite à son fils Gildo, victime d’un AVC. Son chauffeur, Mohamed Darwich, a également succombé.

En 2018, Wojciech Janowski a été déclaré coupable d’avoir commandité l’assassinat de sa belle-mère. Lors d’un spectaculaire retournement de situation, son avocat Éric Dupond-Moretti, l’actuel garde des Sceaux, avait avoué le meurtre en son nom. Le mobile ? « L’argent, l’argent qui rend fou… ». Wojciech Janowski a par la suite désavoué les dires de son représentant légal.