Brève

La SBM témoigne son soutien à Yannick Alléno après la mort de son fils

Yannick-Alleno
SBM - De gauche à droite : Jean-Luc Biamonti, Yannick Alléno et Louis Starck

Antoine Alléno, 24 ans, est décédé après avoir été renversé par un fuyard récidiviste qui conduisait une voiture volée.

Suite à l’annonce de la mort du fils du chef étoilé Yannick Alléno, le Président Délégué du Groupe Monte-Carlo Société des Bains de Mer, Jean-Luc Biamonti, et le Directeur Général de l’Hôtel Hermitage Monte-Carlo, Louis Starck, ont publié un communiqué pour exprimer leur tristesse mais aussi leur soutien à la famille Alléno après cette terrible perte.

« Nous avons appris la disparition tragique d’Antoine Alléno. Les équipes du Pavyllon Alléno, qui l’avaient croisé à Paris, celles de l’Hôtel Hermitage et de la Société des Bains de Mer sont sous le choc, dévastées par cette injustice. Aucun mot ne peut réconforter un père et une famille en ces circonstances.

Depuis l’ouverture du Pavyllon Alléno à l’Hôtel Hermitage, des liens forts se sont développés et nous avons à cœur de soutenir Yannick et ses proches et de leur témoigner toute notre affection. Nous nous associons également à la peine des équipes de Yannick qui doivent elles aussi connaître un immense chagrin. »

Antoine Alléno circulait en scooter à Paris, dans la nuit de dimanche à lundi. Arrêté à un feu rouge, près du pont de l’Alma, il a été percuté par un chauffard récidiviste qui circulait à bord d’une voiture volée. Le suspect a été interpellé. Le parquet de Paris a indiqué ce mercredi 11 mai sa mise en examen et son placement en détention provisoire.

Toute l’équipe de Monaco Tribune exprime également ses sincères condoléances à Yannick Alléno et sa famille, ainsi qu’à tous les proches d’Antoine Alléno.