Analyse

Explosion du numérique à Monaco ces dernières années

monaco-paysage
© Monaco Tribune

Un rapport de l’IMSEE, publié ce mois de septembre, indique que le numérique représente plus de 850 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021.

Malgré la crise sanitaire, le numérique a poursuivi son expansion à Monaco. Ainsi, il représente en 2021, 915 établissements actifs. Ce nombre est en progression par rapport à 2020, et est même supérieur à la période d’avant-crise. Si l’on regarde 10 ans en arrière, son nombre de structures en activité a grimpé de 62,5 %. 

Sur l’ensemble des établissements actifs de la Principauté, le poids du numérique s’élève à près de 9 %.

Les TIC : locomotive économique

La Publicité – Communication, qui regroupe les activités de design et photographique, compte pour près de la moitié des entités du numérique (48,7 % en 2021), suivie par les Technologies de l’information et de la communication (TIC) à près de 40 %. Cette dernière catégorie comprend notamment l’édition de logiciels, les télécoms, la programmation ou encore le conseil informatique.

En chiffre d’affaires, le secteur des TIC fait mieux que les autres. Si à la fin de l’année 2021, le numérique a réalisé 858,8 millions d’euros de chiffre d’affaires, en croissance de 18,4 % par rapport à 2020, les TIC contribuent pour plus de 60 % à ce résultat.

Un secteur encore très masculin

Avec 1 275 hommes pour 534 femmes, la population salariée relevant du numérique est masculine à plus de 70 %. Cette proportion est supérieure d’environ 10 points à celle observée chez l’ensemble des salariés du secteur privé. Il faut noter cependant que la représentation des femmes varie en fonction des groupes d’activité. Par exemple, dans les TIC, moins d’un salarié sur 4 est une salariée alors qu’au sein des activités de Contenus et supports, la répartition hommes-femmes est paritaire.

LIRE AUSSI : 2021, année de reprise économique selon l’IMSEE

Une grande majorité de Français

8 salariés sur 10 travaillant dans le numérique sont français. Les Monégasques, au nombre de 31, représentent 1,7 % de l’effectif. Cette proportion est comparable à celle de l’ensemble de la population salariée du secteur privé. Par ailleurs, le salarié-type du numérique est âgé, en moyenne, de 41 ans.

imsee-numerique-monaco-francais

Pour définir le numérique selon l’IMSEE…

  • Les TIC (technologies de l’information et de la communication) : incluent la production des technologies, leur vente, et les services associés (édition de logiciels, télécoms, programmation, conseil informatique, etc.)
  • La Publicité et Communication : comprend les activités de design et photographiques
  • Les Contenus et supports : représente les productions cinéma, vidéo et télévision ,ainsi que la programmation et diffusion de contenu
  • Les Autres technologies numériques : incluent la fabrication d’instruments scientifiques, de câbles, etc.