Récit

Ivre, il fait chuter 4 deux-roues stationnés : les dégâts estimés à 5 000 euros

deux-roues-monaco
© Monaco Tribune

Le Tribunal correctionnel de Monaco décide de suspendre son permis de conduire et le condamne à 1 000 euros d’amende.

Il est 4 heures du matin quand la scène se produit le 11 mars dernier. Visiblement, l’heure est à la fête pour cet étudiant qui, après avoir consommé du gin et des shots de Get 27 dans un établissement de nuit de la Principauté, souhaite reprendre la Renault Twizy de sa petite amie.

Sauf que, avec plus de 0,90 mg d’alcool par litre d’air expiré (sachant que le taux maximum autorisé pour conduire est de 0,25), le jeune d’une vingtaine d’années n’a plus vraiment toutes ses capacités. Il percute un deux-roues stationné et la chute de ce dernier entraine la dégringolade de 3 autres deux-roues par effet domino. Le conducteur poursuit sa route, mais la scène n’ayant pas échappé à la police lui vaudra une interpellation quelques mètres plus loin.

LIRE AUSSI : Il vole plusieurs objets et détériore une caméra du Métropole Shopping Center : 8 jours de prison avec sursis

Même si le prévenu n’a jamais été condamné jusqu’alors, le Procureur frappe fort, pour que cela ne se reproduise pas, et requiert 10 jours de prison avec sursis.

Éviter à tout prix la prison

À l’audience du 6 décembre dernier, son avocat insiste : « ce jeune homme est dévasté de devoir comparaitre. La voiture électrique était à sa copine et il fallait la recharger car la jeune femme travaillait le lendemain, voilà pourquoi il n’est pas rentré à pied. Mon client a fauté, mais s’est comporté de manière exemplaire après l’infraction en indemnisant les victimes… Il a déboursé la somme de 5 000 euros. Une peine de prison sur son casier judiciaire pourrait lui porter préjudice dans le futur, notamment lorsqu’il sera en recherche d’emploi. Veuillez donc réfléchir à une amende. »

Après délibération, le tribunal décide d’aller à l’encontre du Ministère Public et le Monégasque s’en sort avec une amende de 1 000 euros. Son permis est tout de même suspendu pendant 4 mois.