Récit

Prison ferme pour avoir volé 73 euros dans un distributeur de boissons

distributeur-boissons-monaco-vol
DR

Le jeune homme de 19 ans a forcé une machine située dans le Parking du Jardin Exotique.

« Qui vole un œuf vole un bœuf. » Cette expression populaire s’applique particulièrement bien au prévenu d’origine marocaine présenté au juge ce mardi 13 décembre. Encadré de deux policiers, le jeune résident de la Principauté n’a pas cherché d’excuses à l’audience correctionnelle. « Bien que je n’ai pas reconnu les faits immédiatement, je les assume aujourd’hui », déclare-t-il avec beaucoup de discrétion.

Sans emploi, il a forcé un distributeur situé au niveau du Parking du Jardin Exotique le 5 juin dernier, pour y dérober la somme de 73 euros. C’était sans compter sur les nombreuses caméras qui ont permis de l’identifier grâce au scooter qu’il conduisait. Les autorités se sont, par ailleurs, rapidement rendu compte que l’homme en question était en état de récidive légale puisqu’il avait, peu de temps auparavant, été condamné pour des faits de même nature.

Les réparations estimées à 1 600 euros

Optimat, la société gérante de ces distributeurs, s’est constituée partie civile. Un de ses représentants a d’ailleurs fait le déplacement au tribunal. Dans ses mains, un devis indiquant des réparations à hauteur de 1 600 euros environ.

Compte tenu des condamnations passées du jeune homme, mais aussi du fait qu’il reconnaisse les faits à l’audience, le Procureur requiert à son encontre 15 jours de prison ferme. Si ce dernier est en détention actuellement, il devra donc y rester 15 jours de plus, puisque le tribunal a suivi la demande du Ministère public.

LIRE AUSSI : Un chauffeur de car touristique surpris en train de voler dans un parking monégasque

En plus de la peine d’emprisonnement, le prévenu devra dédommager la société Optimat à hauteur de 1 768 euros, ce qui correspond à la somme volée cumulée au montant des réparations.