Brève

Les Aéroports de la Côte d’Azur font leur bilan « vert » de 2022

Aéroport-Nice
© Aéroport Nice Côte d'Azur

Après le contexte délicat de la crise sanitaire, le groupe ACA a repris ses activités et essayé de se projeter vers un tourisme durable.

Le Groupe des Aéroports de la Côte d’Azur (ACA) met en avant trois « leviers » sur lesquels il a continué d’appuyer en 2022.

Décarbonation du transport aérien

Un Airbus A380 a effectué sur la plateforme niçoise son premier test grandeur nature d’un cycle LTO (recouvre les phases d’approche, de roulage, de décollage et de montée), 100% réalisé avec du biocarburant sur un de ses moteurs.

L’expérimentation est réussie et semble de bonne augure, lorsque l’on sait que ce cycle LTO représente la phase de vol avec le plus d’impact environnemental.

Émissions et électricité

Côté émissions de CO2, le Terminal 1 de l’aéroport de Nice a été raccordé à la station d’épuration voisine, permettant notamment de récupérer les eaux usées de la Métropole. Cela a permis la suppression de la chaudière à gaz du Terminal 1. Résultat : 700 tonnes de CO2 sont évitées chaque année.

Pour réduire sa consommation d’électricité, ACA a mis en œuvre un plan de sobriété réduisant de 10% sa consommation annuelle. Le groupe a également acté la pose de panneaux photovoltaïque, pour ses plateformes de Nice et de Cannes-Mandelieu, et la création d’une ferme solaire d’une capacité de 6GWh, pour sa plateforme du Golfe de Saint-Tropez qui se trouvera alors producteur net d’énergie décarbonée pour son territoire.

Réduire le gaspillage

Le Groupe souhaite mieux gérer ses déchets et s’est engagé, avec le soutien de Citeo, entreprise spécialisée dans le recyclage, à revoir entièrement le système de collecte des déchets au sein des terminaux de l’aéroport de Nice.

On mise également sur la sensibilisation des passagers dès le printemps 2023. Cette année, un partenariat avec les Restos du Coeur a aussi été mis en place : l’aéroport récupère les produits retirés des bagages cabine et les redistribue aux bénéficiaires de l’association.