Publicité »
Brève

Que deviennent vos objets confisqués à l’aéroport de Nice ?

Aéroport Nice Côte d'Azur coronavirus
© Aéroports de la Côte d'Azur

Peu de personnes le savent, mais ils servent à la bonne cause.

Qui n’a jamais vécu cette scène, où, au moment de passer son bagage sous les rayons, il faut se séparer de sa crème ou de son parfum préféré… Eh oui, la règle, c’est maximum 100 ml pour les liquides. On a beau nous le répéter, il n’empêche que ça continue d’arriver. Alors, où terminent nos objets confisqués ? À l’aéroport de Nice, certainement pas à la poubelle : ils sont récupérés pour être distribués aux Restos du Coeur.

Publicité

Initié en mars dernier, le partenariat – inédit en France – entre l’aéroport et l’association fondée par Coluche a rencontré un large succès. C’est donc naturellement que la direction décide aujourd’hui de le pérenniser et même de l’étendre à tous les terminaux de l’aéroport (jusqu’alors, le dispositif concernait uniquement le terminal 2).

22 000 produits collectés

En 8 mois, ce sont ainsi près de 22 000 produits, alimentaires ou non, qui ont pu être collectés et offerts aux personnes dans le besoin. François Chantrait, responsable de la communication des Restos du cœur 06, voit en cette collaboration une réelle opportunité.

« Les produits récupérés complètent agréablement le panier hebdomadaire que nous proposons aux personnes accueillies : épicerie fine, produits d’hygiène et cosmétiques, desserts variés… C’est un petit « plus » apprécié lorsque le quotidien est difficile pour les plus fragiles. C’est aussi un partenariat vertueux sur le plan de la gestion durable des déchets. »

Publicité »

Dans le même esprit, le président du directoire des Aéroports de la Côte d’Azur, Franck Goldnadel, pense que « le gâchis n’est plus tolérable », et ne cache pas sa fierté face à la solution mise en place.

Tout le monde y gagne donc, et il est moins difficile désormais pour les voyageurs de se séparer de leurs produits !