Publicité »
Récit

Il allume un fumigène pendant un match de foot à Monaco et se retrouve devant le tribunal

as-monaco- stade
Thibaut Chatelard a été nommé directeur marketing et des revenus de l'AS Monaco, a indiqué le club dans un communiqué publié le 20 avril 2023 - © AS Monaco

Ses aveux ont confirmé les images de vidéosurveillance du stade Louis II.

Bien connu des services de police et de la justice, ce Monégasque de 25 ans a encore fait parler de lui dimanche 13 novembre 2022, à l’occasion de la 15ème journée de Ligue 1 qui opposait l’AS Monaco à l’Olympique de Marseille (2-3).

Publicité

Alors que cela est formellement interdit, il a utilisé un fumigène dans l’enceinte du stade. Le tribunal correctionnel le poursuit donc pour introduction, détention et usage de fusées ou artifices dans une enceinte sportive. Convoqué début mars 2023, le prévenu n’a pas tenté de nier les faits et a présenté ses excuses à la barre.

3 mois de prison avec sursis requis

« Il peut se blesser lui-même, blesser les autres ou encore incendier une banderole, réagit le Procureur pour souligner la dangerosité de son comportement. Monsieur n’en est pas à sa première convocation, il y a environ deux semaines, il était dans cette même salle, condamné pour violences en état d’ivresse. » Trafic de stupéfiants, violence sur conjoint, outrage à agent… En tout, 11 mentions entachent son casier judiciaire.

Publicité »

Au vu de de son passif, le Ministère public requiert, en plus d’une interdiction de stade pendant un an, une peine de trois mois de prison assortie du sursis avec liberté d’épreuve, qui comprend une obligation pour cet individu sans emploi de travailler ou de suivre une formation.

Après délibération, le tribunal a tranché pour une amende de 200 euros, sans interdiction de stade puisque le Monégasque devait être incarcéré pour un an dans les quelques jours qui suivaient l’audience.