Publicité »
Récit

Ligue 1 : Un Monaco renversant reprend la tête du championnat

AS-Monaco-min
Les Monégasques restent seuls leaders de Ligue 1 (Photo ©AS Monaco)

Les Monégasques se sont imposés (2-1) dimanche après-midi au Louis-II face au FC Metz après avoir été menés au score.

Le match : 2-1

L’AS Monaco reste leader du championnat. Après les victoires du Paris Saint-Germain et de l’OGC Nice, les hommes d’Adi Hütter se devaient de l’emporter pour conserver leur place sur le trône de la Ligue 1.

Publicité

C’est chose faite avec ce précieux succès, acquis dans la douleur, face à un promu qui a bien failli surprendre les joueurs du Rocher.

Idéalement lancés sur un but venu d’ailleurs de Lamine Camara qui a décoché une frappe de plus de 50 mètres qui a trompé la vigilance de Philipp Köhn (0-1, 4′), les Messins ont failli jouer un mauvais tour à des Monégasques alignés pour la première fois de la saison en 4-4-2.

Publicité »

Mais c’était sans compter sur un excellent Aleksandr Golovin (voir ci-dessous), qui a fait parler son génie pour permettre à l’AS Monaco de renverser la rencontre et empocher les trois points.

Prochain rendez-vous pour l’ASM, dimanche prochain (15h) sur la pelouse de Lille.

Le joueur : Aleksandr Golovin

Il a fait basculer ce match à lui tout seul. Alors que les siens étaient mal embarqués face à de solides messins, le « Tsar» a fait parler son talent pour remettre les Monégasques sur les bons rails.

D’une frappe enroulée du droit sublime dont lui seul a le secret, Aleksandr Golovin a nettoyé la lucarne d’Alexandre Oukidja (1-1, 42′).

Publicité »

En confiance après ce bijou, le chef d’orchestre de l’AS Monaco a récidivé au retour des vestiaires d’un coup franc magistral qui n’a laissé aucune chance au gardien du FC Metz (2-1, 55′).

Deux magnifiques buts qui ont permis à l’AS Monaco d’éviter le piège messin et qui confirment le rôle de leader du milieu de terrain de l’ASM.

Le chiffre : 79

Comme la minute à laquelle Eliesse Ben Seghir est entré en jeu à la place de Takumi Minamino. Une première apparition cette saison pour le jeune prodige du Rocher, contrarié par une blessure à la cuisse depuis cet été.

La phrase : « L’essentiel est là »

Philipp Köhn : « On savait avant ce match que cela serait compliqué aujourd’hui, face à une équipe qui préfère défendre. Nous avons mal débuté avec ce but incroyable, mais nous avons su réagir avec nous aussi un magnifique but. Au final, on a pris les trois points. L’essentiel est là, on est content. »

Privacy Policy