Publicité »
Brève

Drogue, alcool, paris… Monaco participe à une enquête sur les comportements à risque des adolescents

alcool
L'enquête, anonyme et confidentielle, se concentre sur les jeunes scolarisés de 16 ans et plus - © Pixabay

Les résultats sont attendus pour la fin de l’année 2024.

Ce n’est pas la première, mais la cinquième fois que Monaco participe à l’enquête ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and Other Drugs). Organisée tous les quatre ans dans une trentaine de pays européens, cette dernière a pour objectif d’étudier les comportements de santé, le mode de vie et les consommations d’alcool, tabac et autres drogues des adolescents scolarisés de 16 ans et plus.

Publicité

En Principauté, c’est L’IMSEE (Institut Monégasque de la Statistique et des Études Économiques) qui est chargé de veiller au bon déroulé de l’étude dans les établissements scolaires, cela en collaboration avec la Direction de l’Éducation Nationale de la Jeunesse et des Sports et Extended Monaco. Ainsi mercredi 10 avril dernier, plus de 1 300 élèves ont été interrogés au même moment par questionnaire, pour la première fois de manière totalement dématérialisée.

Ce que révèle l’enquête de 2019

Lors de la dernière enquête en 2019, il est ressorti que Monaco se trouvait dans le premier tiers du classement des 35 pays européens qui présentent les plus forts taux d’usage à 16 ans pour les indicateurs suivants :

Publicité »
  • Expérimentation d’alcool
  • Utilisation de cigarette électronique (expérimentation et usage dans le mois)
  • Consommation de cannabis (expérimentation, usage dans le mois et risque élevé d’usage problématique)
  • Utilisation quotidienne des réseaux sociaux
  • Paris d’argent

Parallèlement, la Principauté figure parmi les pays les moins consommateurs (dernier tiers des pays participants) en ce qui concerne le tabagisme quotidien et les alcoolisations ponctuelles importantes (API) au cours du mois chez les jeunes de 16 ans.