Le meeting Herculis est un rendez-vous international d’athlétisme. Depuis septembre 1987, il se déroule une fois par an, généralement en juillet, au Stade Louis II de Monaco.

Organisé sous l’égide de la Fédération monégasque d’athlétisme, l’événement est présidé par le Prince Albert II lui-même et accueille les plus grands athlètes de la planète. Figurant depuis 2010 parmi les quatorze meetings de la Ligue de diamant, l’épreuve a fait partie du circuit de la Golden League de 1998 – année de la première édition – à 2002. Par ailleurs, le Meeting Herculis a accueilli la Finale mondiale de l’athlétisme, de 2003 à 2005. C’est une épreuve du Pro Athlé Tour.
 
Lors de l’édition 2020, une performance n’est pas passée inaperçue. Celle de Joshua Cheptegei. Éblouissant d’aisance, l’Ougandais a survolé le 5 000 m à un rythme effréné (12’35’36), pour s’en aller dépoussiérer le précédent record du monde détenu jusqu’ici par l’Éthiopien Kenenisa Bekele (12’37’35, le 31 mai 2004 à Hengelo). « Je vais célébrer mon record du monde en rentrant à la maison. J’ai su repousser mes limites. Cette année, il a fallu beaucoup de discipline mentalement pour rester motivé, mais j’ai été bien entouré en Ouganda avec ma famille » s’est-il félicité à l’issue de sa sublime course.

La stat’ : En réalisant un saut à 5,04 mètres, la Russe Yelena Isinbayeva avait fait tombé en 2008 le record du monde de saut à la perche lors du meeting Herculis. Plus récemment, l’Éthiopienne Genzebe Dibaba a battu le record du monde du 1500 m, en 2015, dans les travées du Louis II.