Fondé en 1897 et organisé depuis 1928 sur les courts en terre-battue du Monte-Carlo Country Club de Roquebrune-Cap-Martin, en France, le Rolex Monte-Carlo Masters est l’un des plus vieux tournois de tennis au monde. Il est assurément l’un des plus mythiques, juste derrière les quatre tournois du Grand-Chelem.

À l’avènement de l’ère Open en 1969, les joueurs professionnels y participent et le tournoi compte parmi les plus prestigieux. Il fait aujourd’hui partie des Masters 1000. En 2007, lors d’une restructuration de l’ATP World Tour, le statut du tournoi est menacé. Les organisateurs, soutenus par les joueurs, poursuivent l’ATP en justice et le tournoi conserve son statut de « Masters 1000 ». À la différence des autres tournois de cette catégorie, les trente meilleurs joueurs mondiaux ne sont pas tenus d’y participer bien que la plupart d’entre eux choisissent de s’y inscrire.

Tournoi de tennis masculin et féminin, joué sur terre battue, il offre une vue splendide. C’est dire que le paysage, avec la mer en toile de fond, est à couper le souffle. Néanmoins, le tournoi féminin a été organisé dans les années 1960 et 1970 et sa dernière édition date de 1982. Fréquenté par les plus grands joueurs de tennis de l’histoire, le tournoi est prisé et fréquenté par de nombreuses personnalités tout au long de la semaine de compétition. Depuis 2006, il applique un nommage avec l’horloger Rolex. À l’aube de 2021, compte tenu de la crise sanitaire liée à la Covid-19, la direction du tournoi a publié un communiqué pour annoncer le report de l’ouverture de la billetterie. Celle-ci aurait dû avoir lieu mardi 19 janvier.

La stat’ : avec onze titres, dont huit consécutifs, Rafael Nadal est le maître incontesté des lieux.

>> LIRE AUSSI : Comment ces joueurs ont marqué l’histoire du Rolex Monte-Carlo Masters

Travel Club Monaco