Les 28 et 30 décembre, le Grand ballet classique d’État de Moscou interprètera Casse-noisette au Grimaldi Forum. La version moscovite offre à ce ballet-féerie de Tchaïkovski une véritable épaisseur romantique et sentimentale.

Si le premier acte a été quelque peu remanié, l’ensemble reste fidèle au livret d’Ivan Vsevolojski et de Marius Petipa. Et, bien sûr, à la musique de Tchaïkovski (1840-1893), célèbre dans le monde entier. Casse-noisette sera interprété au Grimaldi Forum, les 28 et 30 décembre, par le Grand ballet classique d’État de Moscou, dirigé par Natalia Kasatkina et Vladimir Vasilyov.

Ce classique, joué la première fois le 18 décembre 1892 au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, est devenu un véritable symbole musical. Comme Le Lac des cygnes, Casse-noisette développe le thème immortel de l’amour dans une fable sur le passage de l’enfance à l’adolescence. Clara, qui a reçu de son oncle un casse-noisette, voit ce dernier se transformer en prince le soir de Noël… S’ensuit des péripéties fabuleuses et un voyage initiatique peuplé de fées, de petits pages et de flocons de neige.

La version du Grand ballet classique d’Etat de Moscou célèbre l’atmosphère festive de la saison hivernale. Elle offre surtout à ce ballet-féerie une véritable épaisseur romantique et sentimentale, grâce, notamment, à la chorégraphie enchanteresse créée par le danseur russe Vasily Vainonen (1901-1964). Durant une heure et demie, les 63 danseurs moscovites exécutent avec une virtuosité jamais démentie la « danse des poupées », la « valse des flocons de neige », la « valse des fleurs », ainsi que le grand pas de deux exécuté par les personnages principaux.

Cette prestigieuse compagnie dont le potentiel créatif est unanimement salué par la critique internationale, représente depuis près de 100 ans l’excellence de la culture russe, à l’instar du Ballet du Bolchoï et de celui du théâtre Mariinsky.

Casse-noisette, 28-30 décembre 2018 à 20h, salle des princes au Grimaldi Forum