La Nice Granfondo Côte d’Azur s’offre un deuxième tour de pédale

La Nice Granfondo Côte d’Azur s’offre un deuxième tour de pédale

Après une première édition très réussie en 2018, la course cycliste Nice Granfondo Côte d’Azur sera de nouveau organisée le 31 mars 2019. Les organisateurs attendent près de mille personnes, de tous niveaux et de tout âge.

Nice-Matin aime le vélo : c’est en tout cas le sens du partenariat noué entre le quotidien et les organisateurs de la Nice Granfondo Côte d’Azur. Cette année, le parcours débutera depuis le siège du journal maralpin, en lieu et place de l’Allianz Riviera qui avait fait office de ligne de départ l’année passée. Quant à l’arrivée de cette cyclosportive printanière, elle se jugera au sommet du col d’Aspremont. La course comprendra également un deuxième tracé, moins technique, afin de permettre à des coureurs de niveau de performance moindre de sillonner les belles routes de la région. Pour l’équipe à l’origine de la manifestation, le Sprinter Club de Nice, l’idée est d’offrir un parcours moins long, moins difficile et donc moins fatigant aux sportifs qui reprennent seulement l’entraînement au sortir de l’hiver.

A bicyclette… pour la beauté du sport

Ainsi l’épreuve principale comprendra 129 kilomètres de route, dont 2500 mètres de dénivelé positif ; de quoi voir émerger les grimpeurs et les punchers qui souhaiteraient réaliser une belle perf’ dans les cols de Calaïsson, Saint-Roch ou de Châteauneuf-Villevieille. Les amateurs pourront également concourir sur le petit parcours, qui compte 101 kilomètres de distance et 1830 mètres de dénivelé positif. Parmi les autres nouveautés, l’organisation a annoncé l’arrivée de la compétition au sein du Trophée Label d’or, où sont déjà inscrites des cyclosportives renommées comme la Fausto Coppi et l’Ardéchoise. L’épreuve de Nice permet également de marquer des points au Challenge Granfondo. A vos guidons !