La salle de concert et d’événementiel située sur les Terrasses de Fontvieille vient d’annoncer ses prochains concerts. Entre electro-pop, rock alternatif des eighties et rap, l’espace Léo Ferré témoignera de son éclectisme dans les mois à venir. Revue de détail.

Equipement culturel polyvalent de la Principauté, l’Espace Léo Ferré affiche un bilan 2018 sans faille. De nombreux concerts (dont ceux d’Hollysiz, des Brigitte, de Lavilliers), des apéros dédiés aux artistes locaux et des événements variés, comme la conférence de Pierre Rabhi ou le spectacle humoristique d’Ary Abitan, ont ponctué une saison culturelle riche, permettant aux monégasques de découvrir en chair et en os les dernières sensations de bien des domaines.

La suite en musique

Jusqu’à l’été, la salle va continuer à faire œuvre d’ouverture aux nouvelles tendances, et à diversifier ses publics. Ainsi, le 1er février, elle accueillera le 13ème Monaco Boxing Challenge. Avec la participation de boxeurs de la Team Monaco Boxe et de l’As Monaco Boxe, cette soirée de combat verra se disputer trois ceintures de championnats de France. Le 29 mars, ce seront les Hyphen Hyphen qui y feront escale durant leur tournée. Les espoirs confirmés de l’electro-pop française y défendront leur premier album et leur réputation bouillonnante sur scène. En juin, c’est le groupe alternatif Les Négresses Vertes qui viendra faire souffler un vent de nostalgie sur le Rocher, avec ses grands tubes marqués années 80, comme Zobi la Mouche et Bodega, le premier du mois. Ils seront suivis par le duo rap Jahneration, qui combine les rythmes de la Jamaïque et un flow sans concession. Les garçons seront programmés en plein-air, sur le Port de Monaco, à l’occasion de la Fête de la Musique.