Défaite sur son parquet par Berlin, la Roca Team compte désormais sur un alignement favorable des astres pour jouer les quarts de finale de coupe d’Europe.

Ce qu’on craignait est arrivé. Battu sur son parquet par l’Alba Berlin (75-61) lors de la 5e journée du Top 16, Monaco n’a plus tout à fait son destin entre les mains. Et la perspective de jouer les quarts de finale de l’Eurocoupe s’éloigne malgré de bons débuts dans cette compétition.

Mais, à de rares séquences près mardi, la Roca Team n’a pas réussi à se faire violence face à la meilleure équipe du groupe. Comme souvent quand ils sont dans un mauvais soir, les joueurs monégasques ont paru statiques, s’entêtant à tirer à 3 points malgré des échecs répétés (8/24). L’Alba Berlin, lui, n’a pas fait dans le détail. Agressifs en attaque (18 rebonds offensifs) et efficace en défense (17 rebonds défensifs), les Allemands ont surpris d’entrée les Monégasques qui accusaient déjà 10 points de retard à la fin du premier quart-temps.

Gagner et espérer…

Manquant de rythme, la Roca Team réagissait cependant dans le deuxième quart grâce à une défense retrouvée, la meilleure de la compétition européenne. Mais l’embellie (huit minutes sans points encaissés) sera de courte durée. Au retour des vestiaires, les Berlinois, emmenés par un excellent Rokas Giedraitis (19 points), reprenaient sans efforts apparents le contrôle du match, conservant une dizaine de points d’avance jusqu’au buzzer.

Pour se qualifier pour les quarts de finale, les Monégasques devront impérativement remporter leur dernier match de poule contre Rytas Vilnius, mardi prochain. Mais, « si on joue comme ça, ça ne passera pas », averti un Paul Lacombe dans le dur ce mardi soir (5 points seulement) à l’instar d’Elmedin Kikanovic (6 points).

Pour ne rien arranger, la Roca Team devra également compter sur un résultat favorable lors du match entre Berlin et le Partizan. Les choses se compliquent donc sérieusement pour les Monégasques qui conservent malgré tout une petite chance de voyager en Europe au printemps.