Cannes : La réalisatrice Nadine Labaki présidera le jury Un Certain Regard

Cannes : La réalisatrice Nadine Labaki présidera le jury Un Certain Regard

Nadine Labaki, réalisatrice libanaise de Capharnaüm et Caramel, présidera le jury de la sélection « Un Certain Regard » en mai prochain, au 72e festival de Cannes.

Cannes aura donc choisi ses présidents ! Après la nomination d’Alejandro Gonzalez Iñarritu à la présidence du jury Festival, les organisateurs ont dévoilé le nom de celle qui chapeautera le jury d’Un Certain Regard : Nadine Labaki. La lauréate du Prix du Jury pour son film Capharnaüm en 2018, sera la présidente du jury de la section parallèle à la sélection officielle, lors de la 72e édition du Festival de Cannes qui se déroulera du 14 au 25 mai. Nadine Labaki succèdera à l’acteur Benicio Del Toro dont le jury avait couronné le film d’Ali Abassi, « Border ».

Nadine Labaki et le Festival de Cannes, une histoire de longue date

La cinéaste et comédienne libanaise sera donc de retour, une nouvelle fois, dans ce Festival, cher à son coeur, qui aura vu éclore sa carrière de réalisatrice, avec la présentation de son premier long-métrage Caramel, une ode à la solidarité féminine, en 2007. Un film qu’elle avait écrit et développé depuis 2004, lorsqu’elle participe à la Résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes.

« Je me souviens du temps où je venais à Cannes en tant qu’étudiante de cinéma, avide de découvrir le festival le plus prestigieux du monde ! À cette époque, ce monde me semblait inaccessible. Je me rappelle les réveils matinaux et les queues interminables pour pouvoir obtenir un billet. Il y a quinze ans de cela, comme si c’était hier, je remplissais avec angoisse et espoir la fiche d’admission à la Cinéfondation du Festival de Cannes «  se remémore la réalisatrice, qui avait vu son second film « Et maintenant, on va où ? », présenté en 2011 à « Un Certain Regard ». Cette même section qu’elle présidera dans quelques temps.

Elle ajoutera d’ailleurs avec émerveillement : « Aujourd’hui, me voilà Présidente du Jury Un Certain Regard, la vie apporte parfois plus que les rêves. J’ai hâte de découvrir les films de la Sélection. J’ai hâte de débattre, d’échanger, d’être secouée, de trouver l’inspiration dans la découverte du travail d’autres artistes.»

Une renommée internationale

C’est en 2018 que Nadine Labaki connaîtra la consécration, avec son troisième long-métrage, Capharnaüm. Ce manifeste poignant sur l’enfance abîmée, les réfugiés et les failles d’une société inhumaine bouleversera la croisette. Le film remportera le Prix du Jury avant de décrocher deux prestigieuses nominations outre-atlantiques pour le Golden Globes et l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, devenant ainsi la première femme issue du monde arabe nommée dans cette catégorie.

Aboutissement d’une carrière, la réalisatrice et comédienne endossera en mai prochain le rôle de Présidente du jury d’Un Certain Regard, la sélection parallèle à la compétition officielle, qui met en lumière les nouveaux talents, les films atypiques et les réalisateurs peu connus.

« À ma famille de réalisateurs dont les films seront au Certain Regard cette année, je voudrais dire qu’enfant, je restais des heures, clouée à la fenêtre de ma chambre à regarder le monde qui prend vie : ce sont ces mêmes yeux qui regarderont vos films ! »

« Un Certain Regard » débutera ses séances le mercredi 15 mai, au lendemain de l’ouverture de la 72e édition du Festival de Cannes, le mardi 14 mai. Le Palmarès sera annoncé le vendredi 24 mai.