Goût de France / Good France 2019 : 13 Chefs monégasques pour célébrer la Provence

Goût de France / Good France 2019 : 13 Chefs monégasques pour célébrer la Provence

Le 21 mars dernier, à Monaco, 13 Chefs participaient à la 5e édition de Goût de France / Good France, festival gourmand dédié à la célébration de la gastronomie française qui se terminait le 24 mars. Au menu cette année, la Provence !

Leurs noms font la réputation de la gastronomie monégasque. De Franck Lafon au Café de Paris à Dominique Lory au Louis XV Alain Ducasse (Hôtel de Paris), de Benoît Witz au Vistamar (Hôtel Hermitage) à Marcel Ravin au Blue Bay (Monte-Carlo Bay Hotel & Resort), en passant par Dominique Nouvian au Sensais ou Henri Geraci à La Montgolfière… En tout ils étaient 13 parmi les plus belles toques de la Principauté, entre grands hôtels et restaurateurs indépendants, à faire parler leurs poêles et casseroles à l’occasion de la 5e édition du festival Goût de France / Good France. 13 chefs monégasques parmi les 5000 répartis sur 5 continents et tous engagés dans cette grande célébration du « dîner à la française ».

Une cuisine provençale et responsable

Comme de tradition, une région a eu cette année encore les honneurs de la manifestation. C’était au tour des saveurs provençales cette fois de se voir déclinées dans les assiettes des Chefs participants. Entre les filets de rouget croustillants de Frank Lafon accompagnés de ratatouille et de  panisses aux olives noires, l’agneau des Préalpes de Benoît Witz avec ses gnocchi au citron de Garavan, la poularde demi-deuil de Marcel Ravin avec ses patates douces et ses asperges vertes de Lauris ou encore le chanteclair toulonnais de Dominique Nouvian, c’est la Provence dans toute sa diversité qui s’est exprimée sur les tables monégasques en ce premier jour de Printemps. Une Provence colorée, généreuse…  et saine ! Au cœur de cette 5e édition de Goût de France / Good France, en effet, la volonté de promouvoir une cuisine « pour la planète », une cuisine « responsable », moins grasse, moins salée, moins sucrée. Et nos 13 Chefs de se faire alors les dignes ambassadeurs monégasques d’une cuisine soucieuse du « bien manger » et de l’environnement.